Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Mauvaise Personne, de Fabio Benoit 10 novembre 2018

Filed under: Coin lecture — Grande Schtroumpfette @ 16:29

Voilà un nouveau livre du cru : un roman policier écrit par un policier romand (je la prépare depuis longtemps…).

C’est avec curiosité (et impatience) que j’ai lu Mauvaise Personne de Fabio Benoit, commissaire à la police de Neuchâtel dans la vraie vie et que j’ai découvert grâce à la presse locale.

Je suis tout de suite entrée dans le récit qui alterne le point de vue des différents personnages au fil des chapitres. J’ai tout particulièrement apprécié la « mauvaise personne », celui qu’il ne fallait pas emmerder alors qu’il ne demandait qu’à vivre tranquillement dans son coin.

L’intrigue se déroulant entre La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel, Bienne et la France voisine sur fond de braquages dans l’industrie horlogère des Montagnes m’a beaucoup plu.

En plus, il devrait être disponible en France en janvier. Mais j’espère surtout que l’auteur remettra ça, ce qui se pourrait bien au vu de la fin…

Publicités
 

Le retour 7 novembre 2018

Filed under: Bricolage,Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 14:29


Après quelques mois d’absence me voici de retour, du moins sporadiquement…

La première neige de la semaine passée et le temps qui oscille entre brouillard et éclaircies (c’est déjà mieux qu’en plaine où il n’y a guère d’alternance) me motivent à préparer Noël. Tout ce qui est déjà fait ne sera plus à faire au dernier moment alors que ce sera déjà assez la course.

Il faudra patienter encore un peu parce que je réserve la primeur aux proches, mais les calendriers de l’Avent sont déjà prêts, les cartes de vœux en bonne voie, les cadeaux bricolés par les Schtroumpfs bien avancés, le menu de Noël en cours d’élaboration et le matériel de la couronne de l’Avent acheté (un peu trop tôt comme je m’en suis rendu compte après m’obligeant à mettre les branches dans l’eau en attendant).

C’est l’esprit tout à Noël que j’ai bricolé cette crèche à partir d’une cloche en verre et de trois « bonshommes » tout simples en bois. Des stylos doré et argenté, un fil métallique, une étoile, un bout de papier doré, du scotch et le tour était joué. Je suis contente de ce résultat minimaliste. Et accessoirement, j’ai réalisé après coup qu’il s’agissait de la 99ème crèche de ma collection, je n’avais pas conscience d’en avoir autant !

 

Pause 14 mai 2018

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 09:13

Au moment où mon blog fête ses 8 ans (déjà !!!), je me rends compte que la pause de quelques jours initiées par les vacances au ski s’est prolongée à quelques semaines, puis quelques mois.

Pour l’instant, je ne ressens plus le besoin ni l’envie de partager des choses ici. Ça reviendra certainement alors pour l’instant je laisse juste le blog en pause sans le supprimer pour me laisser la possibilité de revenir tôt ou tard, d’autant que le nombre de visites ne diminue pas vraiment.

Pour accompagner ces mots, voici une partie des photos prises de nuit avec un appareil à infrarouge et détecteur autour de la maison. Il y a longtemps que je me demandais quelle était la faune nocturne du jardin, même si j’avais des doutes, et je peux enfin assouvir ma curiosité. C’est très excitant d’aller récupérer le résultat le matin ! La première nuit, j’ai été très déçue de ne trouver aucune image, mais ça s’est bien rattrapé depuis que je choisis de meilleurs emplacements. Et je ne peux m’empêcher de garder espoir d’attraper un sanglier, ou même un lynx (il y en a dans le coin), la faute à mon optimisme maladif ! En tout cas, nous avons eu la confirmation que c’est bien un blaireau (et même au moins deux) qui laboure notre gazon…

À bientôt

 

Bûche noix de coco et chocolat 14 février 2018

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 11:02

Pour Noël, j’ai réalisé une bûche noix de coco et chocolat.

J’ai tellement tardé à partager ce dessert que je ne sais plus trop où j’ai trouvé les recettes, si ce n’est que c’est sur le blog de Lilou. Mais si je me souviens bien, j’ai fait un mélange de plusieurs de ses délicieuses idées.

En photo, ce sont des mini-bûches que j’ai réalisées dans des petits moules en silicone avec les « restes » des deux grandes bûches que j’ai faites. Nous nous sommes sacrifiés pour goûter cet essai en avant-première…

Ma fille qui adore les Bounty a été tout à fait conquise par cette bûche ! Et c’est vrai que j’ai beaucoup aimé également, même sans le glaçage (je n’en ai pas réalisé à Noël à cause des contraintes techniques et de temps, et c’était également délicieux).

Préparer tout d’abord un insert de crémeux au chocolat

Battre en mousse
– 50 gr de jaune d’oeuf
– 25 gr de sucre

Porter à ébullition
– 1.5 dl de lait
– 1.5 dl de crème

Verser en remuant sur les oeufs, remettre dans la casserole et cuire au nappage à feu doux

Ajouter en 3 fois et bien mélanger
– 110 gr de chocolat fondu

Laisser refroidir, couler en insert et laisser prendre au congélateur

Confectionner ensuite la mousse à la noix de coco

Faire chauffer et ôter du feu
– 2 dl de lait de coco
– 60 gr de sucre

Ajouter avant de laisser refroidir
– 4 feuilles de gélatine au préalable trempées dans de l’eau froide
– 60 gr de noix de coco râpée

Incorporer
– 2 dl de crème chantilly

Mettre la mousse de noix de coco dans le moule, y inclure l’insert au chocolat et remettre le tout au congélateur

Ajouter tout de suite ou plus tard la dacquoise à la noix de coco

Mélanger
– 20 gr d’amandes moulues
– 50 gr de noix de coco
– 75 gr de sucre glace

Battre en neige
– 75 gr de blanc d’oeuf

Serrer avec
– 25 gr de sucre

Mélanger délicatement la meringue et la noix de coco-amandes

Etaler sur 5 mm d’épaisseur sur du papier sulfurisé
Cuire 15-20 min à 180°C

Sortir du congélateur et démouler la bûche 8h avant de servir, réaliser le glaçage au chocolat et laisser dégeler au frigo

Faire bouillir
– 100 gr d’eau
– 170 gr de sucre
– 75 gr de cacao
– 90 gr de crème

Ajouter
– 5 feuilles de gélatine au préalable trempées dans de l’eau froide

Laisser refroidir jusqu’à ce que le glaçage soit assez épais pour recouvrir la bûche

 

Qui a tué Heidi, de Marc Voltenauer 10 février 2018

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 15:44

J’ai été exaucée et j’ai pu emprunter la suite duDragon du Muveran plus rapidement que je ne l’espérais.

J’ai tout de suite été prise dans l’intrigue et j’ai avalé les 440 pages de Qui a tué Heidi ? en moins de 24 heures.

Un polar qui se déroule dans les Alpes vaudoises et qui commence par un méchant Russe à Berlin, puis à Moscou, avait de toute façon tout pour me séduire ! Si le récit s’était en plus déroulé sur les pentes du Chasseral, j’aurais même pu penser qu’il avait été écrit tout exprès pour moi.

Ce qui ressemble de prime abord à une banale rivalité entre paysans dans le village de Gryon va semer le doute, à raison, dans l’esprit de l’inspecteur Auer… Et puis, quel est le rapport avec ces femmes qui disparaissent ?

C’est la première fois que je lis des mots tels que beuse, bouèbe, stöckr ou modzon, j’ai adoré ! Ceux qui ne parlent pas romand seront éclairés par les notes de bas de page.

Par contre, il s’agit bien d’une suite et il vaut mieux lire le premier livre si on veut comprendre l’histoire qui se déroule un peu en parallèle de l’intrigue principale. Même si l’auteur prend soin de ménager le suspense en parlant à mots couverts et en évitant les noms pour ne pas tout dévoiler afin qu’on puisse lire Le Dragon du Muveran sans en connaître la fin. Et d’ailleurs, on sent le troisième tome d’une trilogie arriver très clairement.

Et petit clin d’œil à Nicolas Feuz quand Andreas Auer croise, à la Blécherette, Lara Pittet et Mike Doner !

 

L’Appel du Coucou, de Robert Galbraith 9 février 2018

Filed under: Coin lecture — Grande Schtroumpfette @ 21:28

Malgré l’engouement général, je n’ai jamais lu J. K. Rowling. S’il y a bien un genre que je ne sais pas apprécier, c’est le fantastique, et Harry Potter ne suscite chez moi que désintérêt et ennui…

Ma curiosité a été piquée par un article de Mes Lectures du Dimanche où j’ai (enfin…) appris que J. K. Rowling avait publié des polars sous un pseudonyme.

Je me félicite d’avoir dépassé mes préjugés parce que j’ai beaucoup aimé L’Appel du coucou !

On y suit l’enquête d’un détective privé, dont le précédent engagement en Afghanistan avec l’armée lui a valu une amputation et dont la vie personnelle est en miettes, qui se fait engager par une connaissance de son enfance. Ce dernier ne veut pas croire que sa soeur, top model vedette, se soit suicidée. Il est persuadé qu’elle a été assassinée, contrairement à la police qui a rapidement classé l’affaire. L’enquêteur est secondé par une secrétaire intérimaire bien efficace.

Même si l’intrigue était parfois un peu lente à mon goût, finalement j’ai trouvé le récit bien mené. Et jusqu’à la fin, je me suis bien fait balader…

 

Ma belle-mère russe et autres catastrophes, d’Alexandra Fröhlich 2 février 2018

Filed under: Coin lecture — Grande Schtroumpfette @ 11:33

J’ai beaucoup ri en lisant Ma belle-mère russe et autres catastrophes !

En Allemagne, Paula est une avocate récemment séparée dont les affaires ne sont pas florissantes qui se retrouve embarquée bien malgré elle dans une famille d’immigrés bien envahissante, mais qui se laisse séduire par leur fils…

On sent le vécu de l’auteur, elle-même allemande ayant épousé un Russe, dans cette comédie qui rassemble bon nombre de clichés d’un côté comme de l’autre ! Un excellent livre pour se divertir.