Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Visite surprise 5 février 2014

Filed under: Côté jardin — Grande Schtroumpfette @ 21:41

P1080237

Le week-end a été mouvementé et pas seulement à cause de l’anniversaire de Schtroumpf.

Samedi, alors que Grand Schtroumpf travaillait dans l’isolation du galetas, un truc est tombé à côté de lui. Le premier instant de surprise passé, il s’est avéré que c’était une chauve-souris !

Elle était tout groggy au début. Sûrement d’avoir été tirée de son hibernation, d’être tombée sur la tête et que Grand Schtroumpf l’aie mise dehors (à côté de la neige quand même) le temps de venir chercher sa sauveuse d’animaux de femme.

Je l’ai installée dans une petite boîte en plastique avant de trouver quoi en faire. Comme je suis vraiment gentille, je lui ai installé une sorte de perchoir qui en plus tenait le couvercle un tout petit peu ouvert.

Sauf que finalement une chauve-souris, ça peut drôlement s’aplatir comme nous l’avons découvert alors qu’elle volait dans le bureau à 5h du matin, à la plus grande frayeur de notre courageux chat qui s’est empressé de sortir…

Je n’étais pas autrement motivée à la rattraper au milieu de la nuit, nous avons donc juste fermé le bureau en se disant que nous allions attendre qu’elle s’endorme la journée.

Par contre, elle s’était vraiment bien planquée, parce que j’ai eu beau retourner le bureau trois fois, je n’ai trouvé que beaucoup de poussière…

Nous avons fini par nous demander si elle était retournée en hibernation. Et j’espérais au fond de moi qu’elle se momifierait tranquillement sans odeur et petits vers au cas où nous devions la découvrir dans quelques années derrière une armoire.

Dimanche soir, impossible de m’endormir, j’étais sûre de l’entendre dans la pièce à côté. Je me suis relevée, mais sans succès. Du coup, j’ai profité d’être debout pour fabriquer un piège naïf : un pic à brochette suspendu comme un trapèze à la lampe. Le rêve d’une chauve-souris quoi.

J’ai bien sûre été déçue ne pas la trouver dormant sagement là au matin… J’ai travaillé une partie de la journée au bureau, tout en fermant la porte, au cas où, sans aucun signe.

Puis lundi soir, enfin ! dirais-je, nous étions en train de regarder la télé quand un bruit bizarre s’est fait entendre. J’avais beau m’y attendre en ouvrant la porte, j’ai hurlé et sauté en arrière quand j’ai vu la chauve-souris qui volait dans le bureau ! Le temps de nous munir du filet à papillons gracieusement prêté par Schtroumpfette et de gants, nous sommes retournés en équipe (pour plus de chance, et de courage…) dans le bureau. Par chance Grand Schtroumpf l’a repérée terrée sur une étagère et l’a attrapée avec le filet.

J’ai ensuite pris le relais pour la remettre dans sa boîte et l’installer au mieux. Mais cette fois, en sacrifiant le couvercle pour y faire des trous plutôt que de l’entrouvrir !

Elle a maintenant trouvé un nouveau foyer en attendant le printemps où elle sera plus heureuse que dans une boite en plastique. D’autant plus que je n’avais plus de mouches ou autres insectes au congélateur…

Forts de notre nouvelle expérience, nous avons élaboré un meilleur plan pour gérer les prochaines chauve-souris qui tomberont de l’isolation, parce qu’il y a bien des chances qu’il y en ait d’autres…

N’empêche, je trouve que c’est un cadeau tombé du ciel (oui oui, je l’ai préparée longtemps celle-là) d’avoir pu observer de si près une chauve-souris. Nous sommes plus habitués aux chevreuils (que nous avons d’ailleurs vus à quelques mètres la semaine dernière !) ou aux renards. Je trouve chouette que les enfants puissent profiter de la nature ainsi. Sinon on n’aurait jamais entendu comme une chauve-souris fâchée crie fort !

 

9 Responses to “Visite surprise”

  1. Candice Says:

    J’adore ce genre d’histoires! Comme tu dis, c’est une chance de pouvoir observer de tels animaux de si près! Ça me rappelle quand j’étais petite avec mon frère et que nous passions les nuits d’été dehors à observer les chauves-souris qui volaient juste au-dessus de nous! Et aussi la fois où nous avons sauvé un bébé chardonneret des griffes de nos chats et qui a réussi à survivre et s’envoler vers une nouvelle vie! Oui j’adore toutes ces histoires d’animaux! Merci pour ce bon moment de lecture! 😉 Biz

    • Moi aussi, j’ai beaucoup apprécié l’aventure !
      Ton histoire me fait penser à une autre : un oiseau était tombé dans la cheminée quand nous avions ouvert le clapet. Nous l’avions laissé se remettre de ses émotions avant de le relâcher dans le jardin. En oubliant… le chat que nous avions fait sortir exprès… 😦

  2. lilou25 Says:

    Tu as de drôles de visiteurs chez toi ! En tout cas, elle a trouvé une belle famille d’accueil ! 🙂

    • Je n’avais pas le coeur de la laisser mourir de froid ou de faim, il fallait que j’essaye quelque chose pour la sauver. Grand Schtroumpf était d’accord avec moi jusqu’au moment où elle s’est fait la malle dans le bureau 😆

  3. Gagaie Says:

    Bien belle histoire. Grâce à vous, elle va passer un agréable hiver au chaud.
    Ton histoire me fait penser à deux anecdotes. ^^
    Il y a quelques années, au mois d’août, nous avons été réveillés en sursaut par un « volatile » qui se cognait dans les murs. En voyant quelques gouttelettes de sang sur le mur, j’ai compris que c’était mon chat qu’il l’avait lâchée dans la maison… o__O
    En ouvrant toutes les fenêtres, la petite chauve-souris est partie rejoindre la forêt environnante.
    Une autre fois, c’était le chat du voisin qui a voulu me faire un cadeau en me lâchant une chauve-souris à mes pieds. La pauvrette était toute patraque… Je l’ai prise dans mes mains et je l’ai caressée pour lui faire reprendre ses esprits (avec le recul, je me dis que j’étais inconsciente car elle aurait pu me mordre…)
    Tout doucement, elle a déployé ses ailes et s’est envolée dans la nuit. De près, ç’a vraiment une bouille toute mignonne. ^^

    • On voit aussi des chauve-souris en été, mais je n’aurais jamais pensé en avoir dans la maison ! Je trouve ça trop cool ! Même si avec les travaux, je ne sais pas si elles auront encore de la place…
      J’ai bien fait attention de mettre des gants. Il y en a qui ont la rage, même si c’est rare, le garde-chasse nous a dit. Même si elle n’a pas essayé vraiment de me mordre, elle avait des sacrées petites dents !
      C’est toujours cool de pouvoir sauver des animaux !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s