Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Croisière en Russie – Saint-Pétersbourg (10/10) 16 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 06:23

Allez, je n’ai pas honte (ou juste un peu), j’assume : je me suis ennuyée comme un rat mort durant les trois heures qu’a duré la visite de l’Ermitage…

J’avais soigneusement évité cette excursion il y a trois ans, mais là, ça faisait partie du programme de base. Et il faut bien avouer que la première question qu’on nous posait quand nous parlions de Saint-Pétersbourg était « vous êtes allés à l’Ermitage ? » parce que c’est certainement le musée le plus connu.

Voilà, nous y sommes allés, nous avons vu et nous ne sommes pas convaincus. Pour être juste, je pense que mon manque d’intérêt vient du parcours choisi par la guide qui nous a fait visiter en long et en large les icônes et toute la peinture biblique et mythologique. J’aurais certainement mieux profité de mon après-midi avec des tableaux un peu plus gais de la vie quotidienne par exemple.

Il n’empêche que si je n’ai pas su apprécier le contenu, j’ai beaucoup admiré le contenant, ancien palais d’hiver des tsars. Le bâtiment en lui-même était splendide et j’ai tout particulièrement admiré les plafonds et les parquets (encore une fois). Grand Schtroumpf n’a malheureusement pas l’air très motivé à reproduire quelques motifs chez nous bien que j’aie pris des photos tout exprès…

Et coup de coeur pour le jardin suspendu au 1er étage où la tentation d’y échapper à la foule et à la chaleur par la porte-fenêtre était bien grande.

Le dernier après-midi, nous avons profité d’une ultime excursion, en tout petit groupe, ça changeait, du palais Youssoupov où Raspoutine a été assassiné. Et nous avons d’ailleurs commencé notre tour par le sous-sol où le moine mystique a été successivement empoisonné et criblé de balles avant d’être noyé dans la Neva.

Nous étions passés devant deux ou trois fois devant en car et en bateau et ça semblait petit, mais c’était juste la façade étroite : l’intérieur était gigantesque.

C’est une visite que je suis contente d’avoir décidé de faire au dernier moment, loin des circuits plus touristiques et bondés. Rien que le théâtre de poche vaut le détour.

Ici se termine la série consacrée à notre épopée en Russie ! Peut-être que cela aura suscité des envies de voyage… En tout cas, Grand Schtroumpf et les Schtroumpfs qui ne partageaient pas mon enthousiasme au départ n’auraient rien contre y retourner. Qui sait, peut-être est-ce le moment d’entamer mon lobbying pour le Transsibérien…

Publicités
 

Croisière en Russie – Saint-Pétersbourg (9/10) 15 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 08:27

A Saint-Pétersbourg, nous nous sommes arrêtés quelques instants devant le couvent Smolny voisin du célèbre institut pour jeunes filles du même nom.

Nous avons passé un moment à visiter la forteresse Pierre-et-Paul qui servait de prison et où sont enterrés les tsars de la lignée des Romanov, y compris les derniers assassinés en 1918 et dont les restes y ont été inhumés récemment dans un petit mémorial séparé.

Pour la petite histoire, la hauteur du clocher de la cathédrale Pierre-et-Paul est de 123 mètres, la différence d’altitude entre le port de Moscou d’où nous sommes partis et celui de Saint-Pétersbourg où nous sommes arrivés, d’après la guide.

Impossible d’aller à Saint-Pétersbourg sans faire un arrêt photo devant la plus célèbre de ses cathédrales : celle du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé !

Nous avons également vu, y compris l’intérieur, la cathédrale de Saint-Nicolas-des-Marins, une des rares de la ville à ne pas avoir été fermée par les communistes.

Et encore quelques photos pèle-mêle glanées essentiellement lors d’un tour en bateau-mouche sur les canaux et la Neva.

 

Croisière en Russie – Saint-Pétersbourg (8/10) 14 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 07:23

En trois jours à Saint-Pétersbourg, nous avons eu le temps de visiter beaucoup de choses (et de faire beaucoup d’heures de car), je vais donc scinder ça en trois billets.

Je commence ici par les palais d’été.

Nous avions déjà visité celui de Peterhof (ou Petrodvorets) en 2014, mais nous y sommes retournés avec plaisir, même les Schtroumpfs qui avaient beaucoup aimé. Surtout cette fois, nous avions plus de temps à disposition et après avoir vu les mêmes salles une deuxième fois (les photos y sont toujours interdites), nous avons pu profiter du magnifique jardin, d’autant que le soleil était sorti de derrière les nuages comme tout exprès.

Ce domaine est fréquemment surnommé le Versailles russe, non sans tort. Outre les fontaines « traditionnelles », certaines d’entre elles sont piégées : il ne vaut mieux pas s’asseoir sur n’importe quel banc ! Il est situé au bord du golfe de Finlande auquel on peut accéder par le jardin.

Nous sommes également allés à Tsarkoïe Selo voir le Palais Catherine. Nous avons pu y découvrir la reconstitution récente de la fameuse Chambre d’Ambre qui a disparu lors de la Seconde Guerre Mondiale. C’était vraiment spectaculaire (et le seul endroit où les photos étaient proscrites).

Le palais lui-même ressemble finalement assez aux autres, dans l’ensemble, mais c’est toujours un plaisir à voir, même si c’est parfois un peu chargé et clinquant… Le jardin, dans un genre tout à fait différent de Peterhof, est très agréable à visiter avec ses différents pavillons.

 

Croisière en Russie – Kiji (7/10) 13 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 08:31

Enorme coup de coeur pour cette escale en Carélie !

Nous avons navigué toute la matinée sur le lac Onega sous une pluie torrentielle. Mais la chance météorologique a continué de nous sourire et le ciel était dégagé à notre approche de Kiji. Heureusement parce que c’était notre escale la plus au Nord et il ne faisait qu’une quinzaine de degrés, une bonne température pour le mois d’août dans la région apparemment.

J’ai adoré cet endroit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO où certains bâtiments ont été déplacés et remontés, telle la chapelle Saint-Lazare, la plus ancienne de Russie. C’est en fait un musée en plein air dans l’environnement splendide d’un archipel d’îles sur le lac Onega.

On voit très souvent la photo de ces deux églises, l’église de la Transfiguration du Seigneur et l’église de l’Intercession de la Mère de Dieu, toutes en bois avec leurs 33 bulbes cumulés, comme l’âge du Christ.

Les bulbes de l’église de la Transfiguration du Seigneur étaient en rénovation (sur plusieurs années), c’était un peu dommage, mais ça nous a permis de découvrir les travaux spectaculaires que le guide a profité de nous expliquer.

Nous avons également eu l’occasion de visiter une maison typique et d’admirer d’autres bâtiments, ainsi que de voir certains artisans à l’oeuvre comme une brodeuse, un homme qui taille les écailles de tremble qui recouvrent les bulbes et qui donnent cette couleur argentée en vieillissant ou encore un carillonneur.

 

Croisière en Russie – Goritsy (6/10) 12 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 08:11

Lors de la halte à Goritsy, nous avons pu découvrir un village assez typique, petit et plutôt pauvre. Nous y avons fait un tour à pied pour en découvrir les isbas, l’école ou encore le monastère.

Nous nous sommes également rendus dans une maison d’hôte où nous avons pu découvrir le poêle au centre de la pièce qui occupe une place essentielle dans la vie quotidienne et où on peut même dormir. Dans le temps, les poêles, plus grands, pouvaient également servir de bania, sorte de sauna.

Pour l’anecdote, et pour illustrer que voyager en groupe n’a pas que des avantages… Quand la guide nous a dit qu’il ne restait plus qu’une ou deux vaches au village, un touriste a eu l’air catastrophé que les villageois n’aient plus de lait. Ce citadin avait certainement oublié qu’il n’y a pas plus de vaches que ça à Paris et que ça n’empêche pas les gens de s’approvisionner… C’est certainement l’escale qui a gagné en terme de nombre de questions idiotes et remarques condescendantes. Ou alors mon seuil de tolérance était atteint après plusieurs jours passés en troupeau, mais je me suis un peu laissé pourrir la visite à cause de ça. Je ne devais pas être la seule puisque deux touristes en sont presque venus aux mains concernant l’importance de la Grande Guerre patriotique…

 

Croisière en Russie – Iaroslavl (5/10) 11 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 07:11

Iaroslavl est également une des plus anciennes villes de Russie.

Nous y avons visité le monastère de la Transfiguration du Sauveur où nous avons profité du temps libre pour monter au sommet du clocher. Je ne sais pas si la plus grande partie de l’aventure consistait à nous débrouiller pour acheter les tickets ou à emprunter les escaliers minuscules et tortueux, mais la vue a récompensé nos efforts.

Nous sommes également passés devant la cathédrale de la Dormition, flambant neuve, reconstruite à l’emplacement de celle rasée par les soviétiques.

Par contre, nous avons visité l’église Saint-Nicolas-le-Thaumaturge qui ne payait pas trop de mine de l’extérieur, surtout prise dans un chantier comme une partie du reste de la ville, mais dont les fresques d’origine à l’intérieur valait le coup d’oeil. L’église n’est pas rénovée, ce qui la rend plus authentique.

En repartant en fin de journée, nous avons pu encore admirer beaucoup d’églises sur les berges de la Volga.

 

Croisière en Russie – Ouglitch (4/10) 10 octobre 2017

Filed under: Balade — Grande Schtroumpfette @ 07:46

En nous rendant à Ouglitch, une des plus anciennes villes de Russie dont les premières mentions remontent à 937, nous avons navigué sur la retenue d’Ouglitch.

Ce bassin, créé pour la centrale hydroélectrique d’Ouglitch, a englouti la ville de Kaliazine en 1941. On peut voir le clocher de l’église St-Nicolas qui dépasse encore des flots.

Ouglitch est une petite ville plus proche de l’idée que je me faisais de la Russie que Moscou qui au final ressemble à bien des mégapoles, les nombreux bulbes dorés des cathédrales en plus.

Nous y avons principalement visité deux églises lors d’un tour à pied avant d’assister à un petit concert de musique liturgique, avec bien sûr de magnifiques voix russes très graves.

Le fils d’Ivan le Terrible y a été assassiné en 1591, ce qui a donné lieu à la construction de l’Eglise de Saint-Dimitri-sur-le-Sang.