Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Huile et vinaigre aromatisés 7 juillet 2011

Filed under: À offrir,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 20:02

Alors que je me creusais la tête pour trouver un cadeau pour les dames de la crèche, fin d’année oblige, la providence du bibliobus a mis devant mes yeux un super livre sur les huiles et les vinaigres aromatisés.

Pour l’occasion, et parce que le jardin déborde de framboises, j’ai tenté le vinaigre aux framboises pour lequel il suffit de laisser macérer des framboises écrasées dans du vinaigre pendant une semaine. Le seul truc ennuyeux est de bien le passer. J’ai un peu zappé cette étape, mais en voyant un énorme dépôt au fond des flacons, j’ai ressorti mes filtres à café et y ai passé plus d’une heure, mais pour un bon résultat. J’ai mis quelques framboises fraîches dans le flacon pour le plaisir des yeux.

Comme j’ai deux Schtroumpfs, je fais faire un cadeau chacun. Donc, j’ai choisi de l’huile au gingembre pour le deuxième essai. Il s’agit d’huile de colza dans laquelle a mariné pendant deux semaines du gingembre, du citron vert et de l’ail. J’ai mis quelques morceaux de gingembre découpés à l’emporte-pièce une fois que j’avais filtré le tout. Sincèrement, je n’aime pas l’odeur, mais au goût, c’est plutôt bon !

J’ai fait décorer les flacons aux Schtroumpfs avec des stylos spéciaux pour le verre. A noter pour une prochaine fois : ne pas utiliser de jaune. En effet, une fois les flacons remplis, on ne distingue plus tous les dessins. Mais ça fera un récipient magique où le dessin apparaît au fur et à mesure qu’on consomme le contenu…

Le livre regorgeant d’idée, je risque bien de réitérer l’expérience avec d’autres recettes.

 

Petits chocolats 28 novembre 2010

Filed under: À offrir,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 11:56

Ma dernière marotte : les petits chocolats. Je n’ai pas pu résister deux fois à la tentation de m’offrir le mini Larousse des Petits chocolats maison et de ses 30 moules en silicone.

Et je ne regrette pas ! Mes cobayes bienheureux non plus.

Après une toute première fournée un peu ratée (j’ai voulu m’épargner le bain-marie…), voici mes essais suivants avec ganache à la framboise, caramel, chocolat blanc et pistaches et aux raisins au rhum.

Je dois avouer que ma préférence va tout droit aux chocolats fourrées à la ganache à la framboise, nettement. J’ai d’ailleurs plusieurs idées d’autres arômes qui me trottent dans la tête. C’est trop bon d’avoir la coque dure et de découvrir un intérieur fondant.

Le caramel et moi, on n’est définitivement pas copains. La prochaine fois, pour éviter les déboires qui découlent du caramel qui ne prend pas, au lieu de faire juste un fond en chocolat comme dans la recette, je ferai aussi une coque complète.

Ceux à la pistache sont bons, mais j’adhère moins à la consistance, je n’aime pas trop le sucre de la farce qui crisse sous les dents. Je vais retenter avec plutôt une ganache, il faut que j’y pense.

Les chocolats aux raisins au rhum n’ont rien à voir avec les fondants que je faisais parfois à Noël. Là encore, une coque dure avec un intérieur au rhum fondant.

Bref, c’est facile à faire, ça demande pas trop de patience et une toute petite heure suffit à préparer 30 chocolats, y compris le râpage du chocolat et le nettoyage ensuite. Et le résultat est bluffant. En tout cas, j’ai fait depuis mercredi 150 chocolats (!) et ils ont mystérieusement disparu… Grand Schtroumpf a dit que je devais arrêter d’en faire un moment, il craint pour ses poignées d’amour.

Au prochain épisode, je développerai les différentes étapes en détail.