Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Côtes de bettes au safran 16 novembre 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 12:14

p1110728

Certains ont été canonisés pour la guérison spontanée de malades par la simple pensée ou pour être morts en martyr, moi je propose plutôt comme candidat celui qui a proposé la recette qui transforme les côtes de bettes en quelque chose dont on a envie de se resservir. Je ne sais pas si c’est le safran, la crème ou un peu tout qui donne aux côtes de bettes comme un goût de poireaux. Comme d’habitude, j’ai cuit les légumes plus longtemps que préconisé car nous les apprécions fondants et non al dente.

C’est l’accompagnement de cette recette de blancs de poulets glacés, par ailleurs très très bons.

Faire suer
– 1 oignon haché
– 1 gousse d’ail hachée
– un peu de beurre

Ajouter, étuver et cuire (al dente ou non)
– 600 gr de côtes de bettes en lamelles
– un peu de bouillon de légumes
– un sachet de safran moulu

Incorporer
– 1.5 dl de demi-crème (pour sauce ou sinon de demi-crème normal et ajouter éventuellement un peu de Maïzena à sauce pour lier)

Réduire jusqu’à une consistance onctueuse
Saler, poivrer

 

Pommes duchesses à la courge et rumsteak à la sauce à l’ail rôti 3 novembre 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine,Plats — Grande Schtroumpfette @ 09:59

img_4875

Grand Schtroumpf a été plutôt conciliant sur la composition du menu à la courge à condition que je cuisine une « vraie bidoche » et de la sauce à l’ail en plat principal. Du coup, la courge est présente dans l’accompagnement.

J’ai été très déçue de l’aspect de mes pommes duchesses qui étaient magnifiques avant (et j’ai sué pour les faire à la poche à douille) et qui se sont complétement étalées à la cuisson. J’aurais peut-être dû les congeler avant de les cuire pour qu’elles conservent leur forme. Heureusement qu’elles étaient bonnes. Le goût de la courge était discret, mais subtil.

Quant à la sauce à l’ail rôti et au cognac, elle était très bonne !

Pommes duchesses à la courge

Cuire et réduire en purée
– 600 gr de patates
– 300 gr de courge (muscade)

Ajouter et battre
– 20 gr de beurre
– 3 jaunes d’oeufs
– sel, muscade

Dresser à la poche à douille et cuire env. 7 min à 220°C

Sauce à l’ail rôti

Trancher le dessus de
– 2 têtes d’ail

Déposer sur chacune
– 1 noix de beurre

Envelopper dans du papier d’alu sans serrer et cuire 40 min à 180°C, laisser un peu refroidir

Presser l’ail pour faire sortir la pulpe et la réduire en purée dans une casserole

Incorporer
– 5 dl de crème
– 4 cs de cognac
– 2 cs de moutarde de Dijon
– 2 traits de Tabasco

Porter à ébullition, puis laisser cuire à feu moyen jusqu’à épaississement

Rectifier l’assaisonnement avec
– sel, poivre

 

Esturgeon fumé et blinis de pommes de terre 31 août 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 11:06

P1110655

J’ai récemment eu l’occasion d’acheter de l’esturgeon fumé. Je reviendrai sur cette visite surprenante tout prochainement.

Bien que ce poisson soit d’élevage suisse, quand je pense à esturgeon, je pense Russie. C’est pourquoi j’ai été ravie de trouver la recette des blinis de pommes de terre, que j’ai un petit peu modifiée.

J’ai servi ces blinis avec trois sortes d’esturgeon fumé (poivre, nature et herbes) et un peu de crème fraîche (aux herbes). C’était juste succulent !

Peler et râper à la râpe à carottes
– 700 gr de patates (j’ai pris des amandines qui sont particulièrement délicates et dont la saison est courte)

Bien les rincer trois ou quatre fois pour ôter l’amidon et les essorer

Battre
– 2 cs de farine
– 0.5 dl de lait
– 2 oeufs
– 1.5 cc de sel
– poivre, noix de muscade

Former des galettes et les cuire à feu doux 20 minutes avant de monter le feu pour les griller.

 

Sauce au porto et au romarin 18 juillet 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 21:23

P1110239

Si la pluie continue de la fin du printemps a eu raison d’une bonne partie de mes fleurs, elle a, en revanche, parfaitement convenu à mon romarin.

Comme j’avais des filets d’agneau, j’ai essayé la sauce au porto et romarin de cette recette.

J’ai trouvé la sauce vraiment très bonne, même si on sentait peu le romarin si on la mangeait avec la viande. Mais avec les pâtes, c’était délicieux !

Ecraser à la fourchette et réserver au frais
– 30 gr de beurre
– 2 cs de farine

Faire réduire de moitié
– 4 dl de bouillon de viande
– 4 dl de porto
– 3-4 brins de romarin

Passer, remettre dans la casserole et ajouter le beurre-farine petit à petit en remuant au fouet

Laisser un peu réduire

Assaisonner avec
– sel
– poivre
– une pincée de sucre

 

Sauce hollandaise au siphon 25 mai 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 08:40

P1110098

Ma dernière tentative de sauce hollandaise s’étant terminée par l’ouverture d’une brique de sauce industrielle, j’ai vu mon salut dans cette recette faite à l’émulsionneur !

Je pense que je mettrai peut-être un peu moins de moutarde la prochaine fois, mais sinon j’ai trouvé cette sauce délicieuse. Et bien sûr très aérienne.

Et sa préparation est inratable (pas comme la « vraie » sauce…) !

La photo et la présentation ne sont de nouveau pas terribles, mais j’étais plus intéressée à aller déguster mes asperges chaudes qu’à ranger les asperges, cadrer et régler la luminosité.

Mélanger
– 45 gr de jaune d’oeuf (env. 2.5 avec mes oeufs)
– 110 gr d’oeuf (env. 2, ajustés avec les restes de ceux du dessus)
– 25 gr d’huile d’olive
– 100 gr d’huile de colza (ou tournesol selon la recette)
– 10 gr de moutarde
– 5 gr de vinaigre balsamique blanc
– 1/2 jus de citron
– 1 gr de poivre moulu
– 7 gr de sel
– 1 pincée de poivre de Cayenne

Verser dans l’émulsionneur, mettre une cartouche (ou deux selon la taille du siphon) et secouer

Chauffer au bain-marie jusqu’à 70°C en secouant de temps en temps

 

Poêlée de poireaux au sésame 20 janvier 2016

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 10:04

P1100677

J’aime les poireaux, mais j’avais envie de changer un peu de mes recettes habituelles, surtout à cette saison où le choix des légumes est un peu restreint.

L’idée d’une poêlée de poireaux au sésame m’a séduite. J’apprécie beaucoup le sésame, qui en plus me rappelle la Corée.

Je me suis inspirée de la recette en simplifiant la liste des ingrédients et en mettant les quantités à la louche. Le résultat a eu beaucoup de succès (enfin à part avec Schtroumpf qui aime le sésame, mais pas les poireaux et Schtroumpfette qui aime les poireaux, mais pas le sésame…).

Faire revenir
– des poireaux biseautés
– des oignons émincés (ici des rouges d’où les morceaux roses)
– de l’huile de sésame
– des graines de sésame

Mouiller avec
– du bouillon de légumes
– un peu de sauce soja

Cuire quelques minutes (j’aime les légumes extrêmement fondants contrairement au diktat actuel, alors j’ai mis cuire une vingtaine de minutes)

 

Gnocchi à la romaine 27 décembre 2015

Filed under: Accompagnement,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 15:45

P1100634

Voici une recette découverte à un cours de cuisine et que je ne fais pas assez souvent alors que c’est délicieux et accessoirement très pratique puisque très simple et qu’on peut la préparer bien à l’avance.

Pour environ 4-5 personnes

Porter à ébullition
– 5 dl de lait
– 25 gr de beurre
– 4 gr de sel
– un peu de noix de muscade selon l’envie

Faire tomber en pluie et cuire à feu doux 25 min (même si ça a l’air cuit tout de suite, il faut bien laisser gonfler le temps indiquer sinon ça ne va pas se tenir)
– 110 gr de semoule de blé

Incorporer
– 25 gr de Sbrinz (ou Parmesan)
– 1 jaune d’oeuf

Etaler sur une plaque ou un plateau (muni(e) d’un papier sulfurisé ou cellophane) sur 1-2 cm d’épaisseur et laisser refroidir (à température ambiante ça suffit, pas besoin du frigo, d’autant que si on le fait sur la plaque du four, ça pose des problèmes de taille)

Découper des formes (ici des étoiles pour Noël à l’emporte-pièce ou simplement par exemple des losanges au couteau)

Les déposer sur une plaque avec un papier sulfurisé et saupoudrer de Sbrinz

Une dizaine de minutes avant de servir, gratiner au four