Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Fleurs de courgettes farcies et tomates cerises 29 septembre 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 13:11

Le problème des courgettes est que ça pousse comme de la mauvaise herbe et qu’ici personne n’en raffole. Il suffirait simplement de ne pas en planter, mais tout le monde ne veut pas entendre raison…

Ca fait déjà plusieurs années que j’y pense et j’ai enfin mis mon plan à exécution : pour avoir moins de courgettes, il suffit d’en consommer les fleurs, ça fait d’une pierre deux coups. Pour que ça marche, il faut bien sûr ne pas avoir d’état d’âme et cueillir les fleurs femelles (surtout !) et mâles.

Il ne faut pas hésiter à en ramasser un peu plus que nécessaire en comptant les fleurs qui seront habitées par des insectes et impropres à la consommation (en tout cas de mon point de vue). Et ne pas sous-estimer le temps qu’il faudra pour ouvrir les fleurs sans trop les abîmer, ôter le pistil et les farcir.

C’était un essai plutôt sympa !

Nettoyer, ôter l’intérieur et les poils des courgettes de
– 16 fleurs de courgette, avec les petites courgettes au bout si ce sont des fleurs femelles

Mélanger
– 300 gr de ricotta
– 4 brins de persil haché fin
– 40 gr de parmesan râpé
– 2 jaunes d’oeuf
– 1 zeste de citron
– sel, poivre
– noix de muscade

Farcir les fleurs de courgette de ce mélange à l’aide d’une poche à douille

Tordre un peu le bout des fleurs pour les refermer

Dans un plat allant au four, verser au fond
– de l’huile d’olive, généreusement

Mettre dans le plat
– les fleurs de courgette farcies
– 500 gr de tomates cerises (ici de différentes sortes pour de jolies couleurs)

Saler, poivrer

Cuire une vingtaine de minutes à 180°C

Publicités
 

кролик в сметане – lapin à la crème fraîche 19 avril 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine,Plats,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 09:43

Ce n’est que la troisième fois que je cuisine du lapin et les Schtroumpfs ne voulaient d’abord pas manger un pauvre petit pinpin. Mais leurs remords ont disparu dès qu’ils ont goûté à ce lapin à la crème fraîche qui était absolument délicieux !

La recette peut être réalisée avec un lapin entier découpé en morceaux. C’était Pâques, je nous ai offert des filets… J’ai également remplacé le persil de la recette originale par de l’ail des ours, ce qui n’est pas une hérésie puisqu’il est également apprécié en Russie.

Découper en gros cubes
– 1.5 kg de lapin ou 1 kg de filet de lapin

Saisir le lapin environ 10 min dans
– 40 gr de beurre

Assaisonner avec
– sel, poivre

Ajouter et laisser mijoter 1h30
– 12 échalotes
– 1 dl de bouillon de boeuf
– 0.5 dl d’eau

Surveiller la cuisson et ajouter éventuellement un peu d’eau

Mélanger et ajouter à la viande
– 1 dl de bouillon de boeuf
– 3 dl de crème fraîche
– 30 gr d’ail des ours ou 15 gr de persil
– sel, poivre

Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux 10-15 min

 

Sablés à l’ail des ours 6 février 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 11:17

Togepi farcis et sablés au Chlorobulle

Pour cette recette, j’ai pris celle des sablés aux fines herbes, mais j’ai mis uniquement de l’ail des ours.

Mixer en purée
– 50 gr d’ail des ours
– 2 cs d’huile de colza
(la recette dit d’ajouter un glaçon, mais mon ail des ours étant congelé, ça faisait du deux en un)

Ajouter et mélanger
– 200 gr de farine
– 1 cc de sel

Sabler, puis assembler en boule
– 100 gr de beurre en petits morceaux

Abaisser entre deux feuilles de papier sulfurisé et laisser au moins 30 minutes au frais

Découper des rectangles, remettre au frais un moment

Cuire à 180°C jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer, environ 20 min

Servir avec du Chavroux (que j’ai défait à la fourchette avant de mettre dans une poche à douille)

 

Velouté au panais 3 janvier 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 16:49

p1110920

Même à Noël, ma famille n’échappe pas aux légumes bizarres, les pauvres.

Cette fois-ci, j’ai essayé le panais en velouté (à l’arrière-plan de la photo). Les Schtroumpfs, qui pourtant aiment beaucoup le panais, ont moins apprécié : ils trouvaient que le goût du vin était trop présent. Mais les adultes l’ont trouvé agréable !

Faire revenir
– 1 oignon haché
– 2 cs d’huile de colza
– 2 gousses d’ail hachées

Ajouter et étuver quelques minutes
– 400 gr de panais en morceaux

Déglacer avec
– 1.5 dl de vin blanc

Ajouter et cuire à tendreté (environ une demi-heure)
– 3 dl de bouillon de légumes
– 2 dl de crème

Mixer et rectifier l’assaisonnement si nécessaire

 

Ramequins à l’ail des ours 2 janvier 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 22:21

p1110921

Mon stock d’ail des ours est toujours très important, mais j’ai découvert une nouvelle façon de le déguster.

La pâte était bien croustillante et on sentait bien le goût de l’ail des ours dans la farce.

Avec cette recette, j’ai fait 9 ramequins d’environ 8 cm

Passer au mixer
– 100 gr de farine
– 30 gr d’ail des ours
– 1/2 cc de sel

Porter à ébullition
– 3 cs de vin blanc

Ajouter hors du feu et mélanger
– 50 gr de beurre mou

Ajouter la farine, mélanger rapidement, former une boule et laisser reposer au frais quelques heures

Foncer des moules, piquer la pâte à la fourchette et laisser à nouveau au frais

Mixer
– 150 gr de fromage de chèvre frais (Chavroux pour moi)
– 30 gr d’ail des ours
– 1 dl de crème
– 2 jaunes d’oeufs
– sel, poivre

Incorporer
– 2 blancs d’oeufs en neige

Garnir les ramequins et cuire une quinzaine de minutes à 220°C

 

Quenelles de semoule et sauce à l’ail des ours et chou-pomme 20 mai 2016

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 09:01

IMG_3405

Même si le printemps amène son lot de légumes tout frais, j’en ai toujours des bizarres dans le congélateur. En l’occurrence, j’avais pour ambition de rendre un chou-pomme (ou colrave ou chou-rave selon la région) appétissant.

Cette recette de quenelles de semoule avec sauce au chou-pomme et ail des ours a répondu à mes attentes avec des quenelles généreusement saupoudrées de fromage et gratinées au four et une petite sauce où le goût discret du chou-pomme était bien agréable.

Porter à ébullition
– 4 dl de lait
– 2 cs de beurre
– du sel

Verser en pluie en remuant
– 150 gr de semoule de blé

Laisser gonfler quelques minutes à feu doux et laisser refroidir un peu

Incorporer
– 3 oeufs battus
– 5 cs (ou un peu plus…) de sbrinz râpé (ou parmesan)
– sel, poivre, noix de muscade

Former des quenelles avec la semoule et cuire au fur et à mesure dans de l’eau frémissante
Quand les quenelles remontent, elles sont cuites
Les égoutter et les mettre dans un plat allant au four

Saupoudrer avec
– du sbrinz râpé (ou toujours du parmesan)

Faire gratiner au four à 200°C le temps de préparer la sauce

Faire revenir dans du beurre ou de l’huile
– 1 oignon haché
– 150 gr de chou-pomme en morceaux (colrave ou chou-rave)

Mouiller avec
– 1.5 dl de crème
– 1.5 dl de bouillon de légumes

Laisser mijoter 15 min à couvert

Ajouter et mixer
– 6 feuilles d’ail des ours

Assaisonner avec
– sel, poivre

 

Tarte aux oignons nouveaux et à l’ail des ours 19 mai 2016

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 09:13

IMG_3404
Une délicieuse recette de saison : la tarte aux oignons nouveaux et à l’ail des ours

Je n’ai pas suivi la recette pour la pâte brisée parce que j’en avais déjà une maison très semblable au congélateur, mais je la mets tout de même.

Préparer une pâte brisée en sablant
– 250 gr de farine
– 1 cc de sel
– 100 gr de beurre

Ajouter et former rapidement une boule à réfrigérer 30 min au moins
– 1 cs de vinaigre
– env. 1 dl d’eau

Abaisser la pâte et foncer la plaque
Piquer à la fourchette
Mettre 15 min au frigo

Blanchir quelques minutes dans de l’eau bouillante et salée
– 6 oignons nouveaux coupés dans le sens de la longueur et en tronçons de 4-5 cm de long

Les passer sous l’eau froide et les égoutter

Battre
– 1.8 dl de demi-crème
– 1 dl de lait
– 2 oeufs

Ajouter
– 100 gr d’ail des ours en lanières
– sel, poivre
– noix de muscade

Au fond de la tarte, répartir
– 4 cs de sbrinz (ou parmesan)

Par dessus, répartir
– les oignons

Verser le guélon

Cuire une petite demi-heure à 220°C