Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Amuse-bouches au sirop d’érable 29 mars 2017

Filed under: Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 08:04

p1120089

Ces trois recettes proviennent de Ricardo. Et elles ont été toutes très appréciées !

Crevettes au sirop d’érable

La recette disait de la pancetta, j’y ai préféré du jambon cru plus régional.

Entourer
– 20 grosses crevettes

avec
– 20 tranches de jambon cru

Maintenir avec un cure-dent

Griller les crevettes 2 min de chaque côté dans
– 2 cs de beurre

Ajouter ensuite
– 2 cs de sirop d’érable
– quelques tours de moulin de piment en flocons

Cuire jusqu’à caramélisation

Muffins aux herbes et au sirop d’érable

Mélanger
– 1 oeuf
– 40 gr de farine
– 40 gr de ricotta
– 30 gr de Sbrinz (ou Parmesan)
– 0.2 dl d’huile d’olive
– 1 cs de sirop d’érable
– 1 cs de ciboulette ciselée
– 1/2 cc de sel
– poivre

Cuire environ 10 min à 180°C (ça dépend de la taille du moule)

Salade endives-pomme au sirop d’érable

Pour la sauce
– 60 gr de ricotta
– 0.6 dl de crème
– 2 cs de jus de citron
– 2 cs de sirop d’érable
– 1 cs d’échalote hachée
– 1 cs de ciboulette ciselée
– sel, poivre
– 2 endives
– 1 pomme un peu sucrée

Publicités
 

Sablés à l’ail des ours 6 février 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 11:17

Togepi farcis et sablés au Chlorobulle

Pour cette recette, j’ai pris celle des sablés aux fines herbes, mais j’ai mis uniquement de l’ail des ours.

Mixer en purée
– 50 gr d’ail des ours
– 2 cs d’huile de colza
(la recette dit d’ajouter un glaçon, mais mon ail des ours étant congelé, ça faisait du deux en un)

Ajouter et mélanger
– 200 gr de farine
– 1 cc de sel

Sabler, puis assembler en boule
– 100 gr de beurre en petits morceaux

Abaisser entre deux feuilles de papier sulfurisé et laisser au moins 30 minutes au frais

Découper des rectangles, remettre au frais un moment

Cuire à 180°C jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer, environ 20 min

Servir avec du Chavroux (que j’ai défait à la fourchette avant de mettre dans une poche à douille)

 

Anniversaire Pokemon – côté fourneaux

Filed under: Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine,Gâteaux rigolos,Repas à thème — Grande Schtroumpfette @ 11:05

La semaine dernière nous avons fêté les 9 ans de Schtroumpf. Une première fois avec les copains pour lesquels j’ai fait un gâteau rigolo et un apéro dînatoire pour la famille.

Schtroumpf a confirmé mes craintes et a choisi les Pokemon comme thème… Je n’étais pas très emballée, d’autant que j’apprécie moyennement le principe de la collection sans fin (et super chère). Mais je me suis quand même donné de la peine et j’ai feuilleté toute l’encyclopédie dédiée aux bestioles offerte à Schtroumpf à Noël pour me mettre dans l’ambiance (qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour ses enfants…).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour les copains, j’ai fait assez simplement un gâteau en forme de Pokeball. J’ai cuit un quatre-quarts chocolat dans deux moules en demi-sphère en mettant un petit ramequin à l’intérieur pour obtenir un creux (et ne pas gaspiller à la découpe). J’ai recouvert les deux moitiés de pâte à sucre après avoir mis un peu de pâte à tartiner comme colle. J’ai rempli la partie du bas et un peu plus de Smarties, j’ai mis la partie supérieure dessus et fait les raccords. Le résultat est sympa sans être top, mais les copains ont été super impressionnés et ravis à la découpe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour l’apéro dînatoire, plutôt que de « déguiser » la nourriture, je suis partie sur l’idée de cuisiner ces créatures. Comme je n’étais pas la seule ignare en matière de Pokemon à participer à l’apéro dînatoire, je me suis dit qu’une petite illustration du menu aiderait à la compréhension.

Le seul essai culinaire salé du jour était les sablés au Chlorobulle (sablés à l’ail des ours). Sinon, j’avais fait un Poussifeu aux agrumes (salade de poulet aux agrumes et pousses), des Togepi farcis (oeufs mimosa), des croquettes de Flingouste (shrimp cakes) et des petits gâteaux au Bulbizarre (gâteaux bernois aux oignons).

Pour le dessert des adultes, je suis partie sur une bûche à tête de Pokeball. J’ai donc pris comme base la recette du bavarois framboise-vanille de Lilou. Je l’ai fait avec des mûres puisque j’en avais au congélateur et le résultat était pas mal pour les couleurs. J’ai inséré une fine couche de génoise au chocolat. Ca aurait encore mieux été si je n’avais pas oublié de sortir la bûche du congélateur… Du coup, je ne l’ai laissé que deux heures à température ambiante et les mousses n’ont pas eu le temps de bien adhérer et ramollir la génoise, d’où quelques petits soucis d’écrasement à la découpe.

Mine de rien le thème était approprié : grâce à un ami qui joue à Pokemon Go, nous avons vu qu’il y en avait eu un qui sautillait sur la table durant tout l’apéro. Si c’est pas génial ! N’empêche que les enfants présents ont adoré.

 

Pain surprise façon Rubik’s Cube 6 janvier 2017

Filed under: Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 13:59

p1110975

Il y a quelques temps que les sandwich cakes de Patissi Patatta (ici ou ) m’avaient tapé dans l’oeil.

J’ai repris cette idée pour un petit apéro de Nouvel An.

Je l’ai fait sous forme de pain surprise avec du pain toast carré. Ce sont deux décors différents, mais l’intérieur est le même. Avec six tranches, j’ai fait trois sandwichs différents : beurre et saumon, Cantadou aux fines herbes et graines germées, mayo-moutarde et jambon. Le tout est recouvert de Saint-Morêt.

Comme le Rubik’s cube est à l’honneur ces jours, c’est Grand Schtroumpf qui m’a suggéré l’idée de la présentation et j’ai improvisé avec ce que j’avais. Les couleurs ressortent très mal avec le flash, en particulier les carottes violettes dessus et l’ail des ours vert sur le côté. Il y avait encore des carottes orange, d’autres jaunes et pour finir du fromage.

J’ai simplement soufflé des pétales de fleurs séchés sur le deuxième exemplaire.

Les photos sont malheureusement encore pires que ce qu’elles avaient l’air d’être sur le moment, mais on voit l’idée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Verrines scandinaves 5 janvier 2017

Filed under: Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 14:16

p1110920

Voici une recette toute simple qui a fait son effet en apéro.

Mélanger
– 1 pamplemousse pelé à vif et en dés
– 1 avocat en dés
– 200 gr de saumon en petits morceaux
– 200 gr de petites crevettes
– un peu d’aneth
– un mélange de graines germées (qui germent beaucoup mieux en hiver qu’en été d’ailleurs)
– un trait de vinaigre balsamique blanc
– un trait d’huile d’olive

Je l’ai faite à deux reprises et la deuxième fois, au moment d’expliquer le contenu, je me suis rendu compte que j’avais oublié les crevettes au frigo… Et finalement j’ai préféré comme ça. J’ai trouvé les textures plus agréables sans crevettes.

 

Ramequins à l’ail des ours 2 janvier 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine — Grande Schtroumpfette @ 22:21

p1110921

Mon stock d’ail des ours est toujours très important, mais j’ai découvert une nouvelle façon de le déguster.

La pâte était bien croustillante et on sentait bien le goût de l’ail des ours dans la farce.

Avec cette recette, j’ai fait 9 ramequins d’environ 8 cm

Passer au mixer
– 100 gr de farine
– 30 gr d’ail des ours
– 1/2 cc de sel

Porter à ébullition
– 3 cs de vin blanc

Ajouter hors du feu et mélanger
– 50 gr de beurre mou

Ajouter la farine, mélanger rapidement, former une boule et laisser reposer au frais quelques heures

Foncer des moules, piquer la pâte à la fourchette et laisser à nouveau au frais

Mixer
– 150 gr de fromage de chèvre frais (Chavroux pour moi)
– 30 gr d’ail des ours
– 1 dl de crème
– 2 jaunes d’oeufs
– sel, poivre

Incorporer
– 2 blancs d’oeufs en neige

Garnir les ramequins et cuire une quinzaine de minutes à 220°C

 

Menu aux petits oignons 6 décembre 2016

Filed under: Apéro - amuse-gueule,Côté cuisine,Repas à thème — Grande Schtroumpfette @ 18:21

p1110890

Je cherchais une recette pour mon repas de vendredi soir la semaine dernière quand j’ai regardé l’émission Al Dente où le menu était à base d’oignons. C’était parfait alors que lundi c’était le Zibelemärit de Berne (marché aux oignons) où j’ai justement été faire quelques emplettes…

En apéro-entrée (à côté d’un peu de saucisse sèche à l’ail et de quelques carottes multicolores en bâtonnets), j’ai fait de la soupe à l’oignon ainsi que le traditionnel gâteau aux oignons bernois en petit format (ainsi qu’une version seulement au fromage).

p1110889

En plat principal, j’ai tenté le pulled pork ou porc effiloché. J’ai profité d’avoir des invités pour une fois le vendredi soir puisque ça me permettait de respecter les 10 heures de cuisson sans me lever au milieu de la nuit.

Pulled pork

Piler au mortier
– 2 cs de sel des Alpes
– 4 cc de cumin
– 1 cc de piment en flocon
– 2 cc de poivre noir

Mélanger avec
– 4 cc de sucre glace
– 4 cc de sucre brun
– 3 cs de paprika
– 2 zestes de citron
– 3 gousses d’ail hachées (j’ai mis de l’ail frais au lieu de l’ail séché préconisé)
– 4 cs de moutarde

Bien tartiner, emballer dans du cellophane et laisser 24h au frigo
– 1-1.2 kg de viande porc (J’ai préféré prendre un morceau un peu plus maigre que le cou, du quasi, j’ai moins fait réduire la sauce pour bien imbiber le mélange pâtes-viande-oignons.)

Mettre la viande sur une grille

Mettre dans une lèche-frite en dessous
– 2.5 dl de jus d’ananas
– 2.5 dl de bouillon de boeuf
La quantité de liquide est largement sous-estimée par contre… Comme je n’avais pas acheté plus de jus d’ananas, j’ai allongé le « jus » avec de l’eau et du jus de pomme, plusieurs fois au cours des heures.

Faire cuire 10h à 130°C, arroser toutes les heures
Arrêter le four et laisser reposer encore 1h

Pour la sauce, saisir en remuant
– 4 oignons rouges en quartier
– 2 cs d’huile d’olive

Caraméliser avec
– 1 cs de cassonade

Ajouter et laisser réduire un peu
– 0.5 dl de vin blanc
– 0.5 dl d’eau
– le jus de la viande qui reste dans la lèche-frite
– sel, poivre

Effilocher la viande avec deux fourchettes
Mélanger avec des pâtes et les oignons et la sauce

Je n’ai (heureusement ?) pas trouvé de recette sucrée aux oignons pour le dessert pour lequel je n’ai pas de photo. Mais le résultat a été élu à l’unanimité dessert du siècle alors qu’il est parti de mon incapacité à me décider ! J’ai fait de la glace vanille et je voulais la servir avec la sauce au caramel et cacahuètes que je venais de repérer. Grand Schtroumpf préférait une plus classique coupe Danemark. Comme nous sommes plutôt des gens de compromis (et surtout parce que je ne réussis que très rarement le caramel…), j’ai opté pour les deux sauces. Pour une fois, je n’ai pas (trop…) raté le caramel et nous avons mangé la glace nappée de sauce au caramel et de chocolat. Une tuerie qui rappelle les Snickers glacés !

Sauce caramel aux cacahuètes

Caraméliser
– 4 cs d’eau
– 200 gr de sucre

Ajouter et laisser mijoter 3 min jusqu’à dissolution
– 2.5 dl de crème

Ôter du feu et ajouter
– 100 gr cacahuètes grillées et salées