Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Bûche façon pouding chômeur 5 décembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 06:53

Pour clore un repas canadien, j’ai assez vite eu l’idée de revoir la recette, assez bourrative bien que délicieuse, du pouding chômeur sous forme de bûche.

Je suis assez fière de moi puisque c’est la première recette de bûche que j’ai « inventée », même si j’ai bien sûr repris des morceaux de différentes recettes pour les assembler.

Par contre, le pouding chômeur traditionnel m’aurait pris au moins dix minutes à préparer… Là, je n’ai pas compté combien de temps il m’a fallu pour toutes les différentes étapes. Mais le résultat en valait la peine !

Je mets les liens qui m’ont inspirée, même si j’ai modifié certaines recettes, notamment parce que je ne sais pas comment on trouve la gélatine au Québec, mais visiblement pas sous la même forme que chez nous. Je suis partie sur une mousse à l’érable, une gelée à l’érable et la « génoise » du pouding chômeur que j’avais déjà fait.

J’avais envie d’apporter une touche de croquant, mais je ne savais pas trop comment l’intégrer dans la bûche. J’ai finalement choisi de réaliser des tuiles (mes premières… et non sans rencontrer quelques tuiles d’ailleurs…). Par contre, je ne retrouve plus la recette dégottée. J’ai également ajouté un petit peu de crème au siphon.

Gelée au sirop d’érable

Porter à ébullition quelques minutes
– 1.5 dl d’eau
– 1.5 dl de sirop d’érable
– 1 pointe de couteau de cannelle
– de l’agar-agar selon le dosage du paquet (ou ajouter de la gélatine animale ramollie après avoir ôter du feu l’eau et le sirop d’érable)

Réaliser un insert dans le fond du moule à bûche, avec un cellophane, ça sera plus facile à démouler.
Laisser prendre au congélateur
Eventuellement verser le reste de la préparation sur du papier sulfurisé dans une assiette par exemple, ça permet de découper de la déco par la suite. Je l’ai aussi laissé au congélateur et sorti en même temps que la bûche la veille.

Génoise

Battre en crème
– 1/4 de tasse de beurre

Ajouter
– 1 tasse de sucre

Ajouter en alternance
– 1 tasse de lait
– 1.5 tasse de farine + 1 cc de poudre à lever

Etaler sur un papier sulfurisé et cuire environ 30 min à 160°C (à surveiller)

Une fois refroidi, découper un petit peu plus petit que le moule

Mousse au sirop d’érable

Battre
– 150 gr de sirop d’érable
– 4 jaunes d’oeuf

Porter à ébullition
– 2 dl de lait

Verser le lait bouillant sur les oeufs en fouettant
Remettre dans la casserole et cuire au nappage

Ôter du feu, ajouter
– 4 feuilles de gélatine ramollies dans de l’eau froide

Laisser tiédir

Incorporer
– 2 dl de crème fouettée

Ôter l’insert du moule à bûche, le chemiser (papier sulfurisé, tapis en silicone, rhodoïd,…)

Y verser la mousse au sirop d’érable en en gardant un peu de côté
Mettre l’insert sur la mousse
Mettre la génoise
Remplir les trous avec la mousse restante
Laisser prendre au congélateur plusieurs heures
Sortir du congélateur huit heures avant et démouler encore congelé

Tuiles au sirop d’érable

Mélanger
– 80 gr de cassonade
– 60 gr de farine
– 120 gr de sirop d’érable
– 90 gr de beurre

Déposer des petits tas (pas plus d’une demi-cuillère à café sous peine de se retrouver avec des tuiles géantes) sur du papier sulfurisé
Cuire quelques minutes (environ 4-5) à 220°C, bien surveiller
Laisser refroidir quelques instants et mettre sur un rouleau à pâtisserie pour leur donner la forme

Pour le temps de cuisson et le temps de refroidissement, l’expérience aide au fur et à mesure des plaques… Si on les décolle trop chaudes, elles se déchirent, trop froides, elles ne prennent plus la forme…

Crème émulsionnée au sirop d’érable

Verser dans le siphon
– 2 dl de crème
– 1 cs de sirop d’érable (ou plus selon les goûts)

Ajouter la cartouche de gaz et bien secouer

Publicités
 

Fondant au chocolat 4 décembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 09:38

C’est Schtroumpfette qui a repéré ce fondant au chocolat alors que je feuilletais un ancien numéro du Menu et qui l’a réalisée toute seule (y compris le rangement). Sans trop de surprise, au vu des ingrédients, il n’en est rien resté ! Il était croustillant comme il faut à l’extérieur et délicieusement moelleux à l’intérieur.

Vu la simplicité de la recette, il serait dommage de s’en priver, et même de ne pas doubler directement les quantités…

Dans une assez grande casserole, faire fondre
– 125 gr de beurre
– 150 gr de chocolat noir

Ôter du feu

Ajouter et mélanger
– 1 sachet de sucre vanillé
– 150 gr de sucre
– 50 gr de noisettes moulues

Ajouter et mélanger encore
– 3 jaunes d’oeufs
– 2 cs de farine

Incorporer délicatement
– 3 blancs d’oeufs montés en neige

Cuire 30 min à 180°C

Laisser refroidir et saupoudrer avec
– un peu de cacao

 

Mousse aux trois Torino 3 décembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 16:37

Grand Schtroumpf est toujours fan de Torino, alors pour lui faire plaisir, j’ai fait cette mousse aux trois Torino : le blond, l’original et le noir.

J’ai pris ma recette la plus basique pour une mousse au chocolat : un poids de chocolat fondu mélangé avec deux poids de crème fouettée.

Il n’en est pas resté !

Par contre, la mousse n’était pas assez liquide pour bien remplir mon moule, ça ne fait pas très joli…

Donc, pour deux petits cercles à pâtisserie :

Faire fondre à feu très doux
– 2 branches de Torino blond de 23 gr

Incorporer
– 1 dl de crème fouettée

Mettre dans un cercle à pâtisserie

Mettre au frais

Répéter avec du Torino original au lait et du Torino noir

 

Trois chocolats en portion individuelle 25 novembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 10:12

J’avais envie de faire un dessert au chocolat, mais également un dessert qui soit en portions individuelles. Je me suis donc dit que la recette de la bûche aux trois chocolats s’y prêterait bien.

Pour donner un air un peu sympa, j’ai réitéré l’idée (lumineuse à mon humble avis) que j’avais eue il y a un mois de monter le trois chocolats « à l’envers » sur un tapis en silicone à relief utilisé normalement pour une bûche. J’avais beaucoup aimé le résultat.

J’ai commencé cette fois à fabriquer des petits « cercles à pâtisserie » avec des feuilles de rhodoïd, des élastiques et des trombones. C’était la première fois que je m’y collais et j’ai tâtonné en essayant plusieurs formes. Au final, je crois que celle que je préfère est celle en forme de goutte (et par ailleurs la plus facile à réaliser).

Pour pouvoir les démouler, du rhodoïd, mais aussi du tapis en silicone, je suis passée par l’étape de la congélation. Ca aurait bien sûr été impossible sinon.

Je voulais faire un fond croustillant, mais je ne me voyais pas découper toutes ces formes différents dans un fond cassant. J’ai donc parsemé la dernière couche de mousse au chocolat de brisures de crêpes dentelles avant d’y verser un peu de chocolat noir fondu. Le résultat a beaucoup plu !

En tout cas je garde de côté l’idée de ces mini-moules, j’ai beaucoup aimé, même si les photos ne leur rendent pas trop honneur. Par contre, c’est forcément (beaucoup) plus de travail qu’un seul gros entremets.

 

Anniversaire vache 18 octobre 2017

Filed under: Bricolage,Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 06:42

Nous avons fait un peu dans le réchauffé pour l’anniversaire de Schtroumpfette cette année en reprenant le thème de la vache.

Avec la famille, pour clôturer l’apéro, et comme Schtroumpfette avait adoré à Noël, j’ai refait la bûche au chocolat et à la poire de Lilou. Mais je l’ai montée différemment pour jouer avec les mousses poire et chocolat pour obtenir des taches de vache. J’ai également réalisé deux cache-misère en massepain. J’étais contente de ma trouvaille pour ce dessert rigolo un peu plus raffiné qu’un cake.

Cette année, nous avons fait à la maison avec les copines. Pour les occuper, outre un loto et un petit bricolage, elles ont pu confectionner un sablé vache (avec une pâte à sablés avec plus ou moins de cacao) et essayer de trouver la ficelle gagnante de la piñata (achetée).

Pour la première fois, j’ai renoncé au gâteau et ai opté pour une fondue au chocolat qui n’a pas eu moins de succès ! Si on regarde très attentivement et qu’on ne manque pas d’imagination, on peut distinguer une vache en fruits.

Je me suis également bien amusée à bricoler l’invitation. J’ai bricolé la tête de la vache dans Excel avec les formes de base et après un peu de découpage et de montage, ça donnait cette vache dont la langue dévoilait l’invitation.

 

Gâteau cheval 27 septembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs,Gâteaux rigolos — Grande Schtroumpfette @ 08:04

Ce gâteau cheval était pour une petite fan. Je n’ai d’ailleurs jamais compris l’engouement d’une bonne partie des filles autour de leurs 10 ans pour les chevaux…

J’avais la photo du cheval et j’ai essayé au mieux de reproduire sa robe noire, la tache blanche sur le front et le rose aux babines.

Pour que l’oeil ressorte quand même un peu dans tout ce noir, je l’ai passé au colorant gel qui devrait lui garder un aspect brillant.

Pour gâcher le moins possible de gâteau en découpes, j’ai à nouveau fabriqué un moule en alu. J’aurais néanmoins dû accentuer un peu les oreilles. En mettant la crinière sur la tête, les oreilles ont un peu disparu.

Le gâteau est au chocolat (avec pépites bien sûr !) et le décor en pâte à sucre, à l’exception des deux anneaux de la bride que j’ai fabriqués avec un petit fil.

J’étais quand même assez contente du résultat.

 

Macarons au thé matcha 28 juillet 2017

Filed under: Côté cuisine,Desserts - douceurs — Grande Schtroumpfette @ 16:20

En cherchant des idées de macarons chez Lilou, je suis tombée sur ces macarons au thé matcha parfaits pour utiliser un peu la boîte que j’ai.

J’ai cette fois-ci repris la recette telle quelle. C’est une ganache très simple à préparer.

C’était très bon, même si à côté des macarons au chocolat ou au mojito, ils faisaient un peu pâle figure !

Porter à ébullition
– 100 gr de crème
– 40 gr de miel

Ajouter, et laisser infuser 30 min
– 2 cc de thé matcha

Filter et chauffer à nouveau la crème

Verser sur
– 200 gr de chocolat blanc en morceaux

Laisser prendre avant de garnir les coques