Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Sucre pour confiture 5 décembre 2013

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 10:55

IMG_0616

Un petit coup de pub pour un produit que j’ai découvert cette année (si ça se trouve c’est parce qu’il est nouveau) : le sucre gélifiant « 2:1 ».

Il permet de ne mettre qu’une livre de sucre pour un kilo de fruits, exactement la proportion que j’aime pour que le goût du fruit ne soit pas masqué par trop de sucre.

En plus, ça vient des sucreries d’Aarberg, pas loin d’ici (et dire que j’ai failli me faire fourguer du sucre glace allemand à la Coop le mois dernier ! j’ai rien contre l’Allemagne, mais quand on a ce qu’il faut juste à côté…).

Bon, il suffit aussi de mettre du sucre normal et d’ajouter du gélifiant en sachet, mais c’est très pratique d’avoir tout en un. J’ai fait différentes confitures grâce à ce sucre gélifiant et elles sont top de l’avis général.

 

Le meilleur souper du monde 10 janvier 2013

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 21:38

Ah mais que c’est chouette d’avoir un pensionnaire pour la semaine qui travaille à Neuchâtel. Pour le souper, il nous a ramené le souper de mes rêves :

Des raviolis maison de chez Zanetta La Source du Salami. Les meilleurs du monde. Il est difficile d’en apprécier d’autres quand on a été élevé avec ceux-là ! Et bien sûr, un salami italien pour faire bonne mesure.

IMG_0157

En dessert, l’inégalable et inimitable pavé du château de la confiserie Walder.

IMG_0158

IMG_0160

Un jour comme ça je me demande pourquoi je ne trouve pas plus souvent un prétexte pour aller à Neuchâtel !

 

Nouveau défi culinaire 6 janvier 2013

Filed under: Côté cuisine,Divers,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 16:57

IMG_0109 Ces prochains jours, le défi à la cuisine ne va pas être de cuisiner un plat super compliqué, mais plutôt de comprendre comment préparer le contenu de ces boîtes…

On m’a assuré que cette fois-ci aucun de ces paquets ne contenait de bêtes avec un nombre anormal de pattes, n’empêche que je suis échaudée depuis le coup des espèces de Flips au calamar !

Il faut absolument que je profite de la visite de mon traducteur pour noter la marche à suivre si nous n’avons pas le temps de faire ces préparations ensemble.

Je reviendrai probablement prochainement sur ces découvertes de la cuisine coréenne. Ca nous fera un petit entraînement en prévision de notre séjour là-bas plus tard dans l’année.

 

La scoumone des macarons 15 avril 2012

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 18:07

C’est pas possible, j’ai la scoumone des macarons !!

Mes trois dernières fournées ont complètement loupé (j’ai juste pu rattraper plus ou moins la deuxième). Pourtant je n’ai rien changé aux ingrédients, à la recette ou à la façon de faire. Le seul dénominateur commun est qu’il pleuvait.

D’un côté, j’espère que c’est l’humidité qui a fait que les coques se sont craquelées au lieu de monter en formant une collerette. D’un autre côté, ça me fait un peu stresser pour une fois prochaine où je devrai probablement en faire et où je ne pourrai pas improviser un autre dessert avec des macarons fichus.

Je suis dégoûtée d’avoir à nouveau perdu autant de temps pour rien du tout, ou presque. Cette fois-ci, je les ai utilisés dans un tiramisù.

J’hésite à en refaire avant la date fatidique où ils devront être parfaits et me voiler la face en n’en entendant plus parler d’ici-là.

 

Chocolats de Pâques 7 avril 2012

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 14:40

Quand j’ai dit à Schtroumpf et Schtroumpfette que j’allais m’absenter un soir pour aller à un cours sur le chocolat, ils se sont exclamés tout surpris « mais tu sais déjà cuisiner le chocolat ! » et d’énumérer mon savoir-faire. Je me demande qui a comme ça bien élevé ces enfants !

Enfin bref, quand j’ai réservé ce cours (après deux annulations à des inscriptions précédentes en fin d’année dernière), je n’ai pas réalisé que la date était le jeudi avant Pâques… J’y allais dans l’optique d’apprendre à travailler le chocolat en ganache, en mousse, etc. Enfin, ce qui était noté dans le descriptif du cours.

J’ai compris mon erreur en voyant les moules bien alignés et en entendant « bienvenue au cours de moulage de chocolats de Pâques »… J’ai appris des choses intéressantes sur le chocolat, mais pas vraiment ce que j’étais venue chercher. Je ne regrette pas d’avoir participé à ce cours même si je ne me serais pas inscrite en connaissance de cause.

Pour le plus grand bonheur de Schtroumpfette, Schtroumpf et Grand Schtroumpfette, j’ai eu l’occasion de mouler et rapporter à la maison trois petits lapins de Pâques. Et il faut avouer que j’en étais tout de même plutôt fière.

 

Macarons kiwi jaune, mûres et pistache 6 avril 2012

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 19:25

Voici ma dernière série de macarons.

Il y en a au kiwi jaune et d’autres aux mûres (fruits, sucre et gélifiant à confiture).

Les troisièmes sont à la pistache (pistaches moulues, sucre glace, amandes moulues et crème).

 

Quand ça ne veut pas… 12 octobre 2011

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 21:40

J’adooooooore la tourte au séré de la Migros. Elle est délicieuse, fraîche et légère (sans compter qu’elle ne compte presque pas de calories). Je me suis dit que plutôt que de devoir aller au magasin, je n’avais qu’à en faire à la maison quand l’envie me prenait. Mais… ce n’est pas si simple… malheureusement.

Mon premier essai était une préparation cuite avec une pâte brisée. Ca ne ressemblait absolument pas à ce que je voulais, mais plutôt à une sorte de gros flan. Déjà que c’était super moche, je n’ai pas trop aimé (mais j’étais la seule de cet avis).

J’ai récidivé avec une deuxième recette, pas cuite cette fois-ci. Grosso modo, ça ressemble à une recette de tiramisù, mais avec du séré au lieu du mascarpone, avec un fond en sablés écrasés. Cette fois-ci, il y a eu comme un problème dès le retrait du cercle à pâtisserie… C’était super bon malgré tout, mais pas du tout la recette que je cherchais.

Je crois finalement que je vais me contenter, une fois n’est pas coutume, de m’acheter un petit dessert de temps en temps au lieu de le faire.

 

Question d’organisation 23 septembre 2011

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 09:10

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a trois semaines, j’ai préparé six gâteaux, dont un pour le vendredi et cinq pour le samedi. Je ne pense pas qu’on puisse y arriver sans un minimum d’organisation. Ca tombe bien parce que, de toute évidence, j’ai reçu toute la dose destinée à la fratrie (quand je dis toute la dose, ça veut dire que d’autres ne peuvent pas prendre leur billet de train domicile-destination, mais destination-domicile, ce qui coûte le double; ou encore ne se renseignent sur l’heure du vol de départ pour les vacances qu’à l’heure d’embarquement, et ça, ça coûte encore plus cher qu’un billet de train pris pour rien…).

Il n’empêche que malgré une bonne heure consacrée à la recherche des recettes, à la liste des commissions et au planning de la semaine, je me suis rendue compte au dernier moment qu’il me manquait pratiquement 10 oeufs. Pas de soucis, j’ai changé de recette et arrangé le truc, non sans un petit coup de stress quand même.

Après il est clair que pour réaliser autant de gâteaux en si peu de temps, j’ai dû simplifier. Notamment en triplant, voire en quadruplant, les recettes pour en faire plusieurs gâteaux. Et exit les ganaches maison (mais du Nutella pour les cakes chocolat et du lemon curd pour les cakes au citron) ou encore des trucs un peu originaux comme un damier.

Malgré toutes mes listes et mon planning détaillé, ça ne m’a pas empêchée de ne faire pratiquement que ça durant cinq jours et d’y passer plusieurs dizaines d’heures… C’est la dernière fois que je me lance dans un truc pareil ! Jusqu’à la prochaine fois.

Et Grand Schtroumpf participe à sa façon en prenant sur lui pour un peu moins rouspéter parce que le ménage n’est pas fait…

Sur ce, il faut que j’y aille, j’ai trois gâteaux programmés pour les 5 ans de Schtroumpfette la semaine prochaine.

 

Germoir à graines – phase finale 27 février 2011

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 18:01

Après mes premiers essais de germoir à graines, j’ai investi dans le germinator (si si, c’est son vrai nom…).

J’avais un peu arrêté pendant l’été parce que les graines pourrissaient très vite, à cause de la chaleur je suppose. Maintenant j’en fais de temps en temps, mais en quantité plus raisonnable qu’avant.

L’avantage du germinator, c’est le peu de manipulation. Deux fois par jour, il suffit de mettre de l’eau dans le récipient du haut. L’eau s’écoule dans chaque récipient en-dessous (on peut en mettre de un à trois) et les différentes graines sont hydratées. Pas besoin de caler un bocal la tête en bas pour que l’eau s’écoule. Les graines ne se coincent pas dans la gaze. C’est facile de se servir sans devoir remettre la gaze et l’élastique.

Ici, il y a des graines d’oignon tout en haut qui resteront là encore plus d’une semaine (qui flottent parce que je viens de mettre l’eau). Puis des graines de radis qui sont prêtes et enfin des graines de moutarde qui seront mangeables dans un ou deux jours.

 

Le Combi-Steam nouveau est arrivé 7 novembre 2010

Filed under: Côté cuisine,Divers — Grande Schtroumpfette @ 14:30

Finalement, tout a été très vite, le combi-steam est déjà installé depuis deux semaines !

Les premiers essais sont super concluants ! Depuis qu’il est là, je crois que je l’ai utilisé tous les jours. Que ce soit des pizzas (maisons ou non), des légumes, des féculents, du pain ou même du boudin, tout ce qui est entré dans le combi-steam en est ressorti délicieux.

Ce midi, c’est Grand Schtroumpf qui s’y est collé avec un filet mignon de veau acheté exprès pour l’occasion. Schtroumpfette a dit « j’aimerais que ce soit papa qui fasse à souper, c’est trop bon ! ».

Outre le côté sain de la chose en cuisant à la vapeur, j’apprécie surtout le fait qu’il suffit de tout mettre dans le four (par exemple du poulet, des légumes et du riz), d’aller faire autre chose sans avoir à se soucier de baisser la plaque quand l’eau bout ou de remuer pour que ça n’attache pas, et de revenir 20-30 minutes plus tard alors qu’il ne reste plus qu’à servir.

En plus, je trouve qu’il chauffe super vite. Bon, le volume est aussi plus petit que notre four traditionnel. Même si je n’ai pas encore utilisé mon « vieux » four depuis, je compte sur lui et sa plus grande capacité pour les biscuits de Noël par exemple. Ou pour préparer un morceau de viande en rôtissage doux dans le combi-steam pendant qu’un gratin dauphinois cuit dans le four.

J’ai même pu faire chauffer les marshmallows pour de la pâte à sucre. Il ne me reste plus qu’à essayer de faire du pop-corn pour ne plus du tout regretter le micro-ondes dont nous nous sommes d’ailleurs déjà débarrassé.

Un seul regret : que les deux fours ne soient pas de la même génération question design. Mais nous avons tout de même pu avoir le même genre de poignée, c’est déjà ça.

Bref, c’est un investissement, c’est sûr, mais ce n’est pas de l’argent jeté par les fenêtres ! Je suis rarement autant contente d’un achat.