Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

갈비찜 – Galbijjim 22 septembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 07:59

갈비찜 – Galbijjim

Comme déjà mentionné plusieurs fois sur ce blog, les Coréens apprécient la viande qui se mastique, ce qui n’est absolument pas mon cas… J’adapte donc les recettes avec de la viande plus maigre. Le vrai galbijjim se prépare avec des côtes de boeuf, j’ai pris du ragoût.

Faire tremper pour ôter le sang
– 300 gr de boeuf (ragoût ou côtes)

Porter à ébullition
– 3 gousses d’ail
– 1/3 de poireau
– un petit bout de gingembre frais
– 1/3 cc de poivre noir en grains
– assez d’eau pour couvrir

Y mettre la viande, ajuster l’eau éventuellement, cuire 7 min et retirer la viande

Cuire quelques minutes dans l’eau salée
– 1 carotte en morceaux
– 100 gr de radis blanc (ou à bière, ou un légume du genre)

Faire tremper dans de l’eau chaude sucrée
– 3 champignons shiitakes
Ôter le pied et découper le chapeau en grosses lamelles

Préparer une marinade avec
– 2 cs de sauce soja
– 1 cs de sucre
– 1 cs de miel
– 1/3 cs d’ail haché
– 1 cs oignon de printemps haché
– 1/3 cc de gingembre haché
– 1/2 cs d’huile de sésame
– 1/2 cs de graines de sésame
– un peu de poivre

Mariner la viande dans 2/3 de cette marinade pendant 30 min

Mettre la viande avec la marinade dans la casserole avec le bouillon d’avant

Cuire jusqu’à évaporation de la moitié du liquide (donc en tout cas une bonne heure)

Ajouter les carottes, le radis et le restant de marinade et porter à ébullition avant de servir

Publicités
 

кулебя́ка – Koulibiac 15 septembre 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 15:11

p1120102

Voici une recette russe plutôt connue (et à laquelle la photo ne fait pas honneur).

La pâte de ce saumon en croûte est parfois brisée ou feuilletée, je préfère la version avec de la pâte briochée même si c’est plus long à préparer.

Il y a des tas de variantes différentes, avec des accompagnements divers, mais j’aime tout particulièrement la combinaison du saumon, des épinards et des oeufs durs.

En plus, ça fait un plat unique avec tout dedans, c’est très pratique.

Préparer la pâte briochée avec :
– 1 kg de farine
– 3 oeufs
– 100 gr de beurre
– 1 verre de lait (à ajuster)
– levure (sèche ou fraîche, quantité pour 1 kg de farine selon instructions)
– 1 cc de sel
– 1 cs de sucre

Pétrir, puis laisser lever 1h30 à 2h

Pendant ce temps, faire cuire à la poêle dans un peu de beurre :
– 800 gr de filets de saumon
– sel, poivre

Préparer également, soit en les cuisant, soit en les dégelant :
– des épinards assaisonnés

Faire cuire et écaler
– 3-4 oeufs

Fariner et étaler un peu moins de la moitié de la pâte
En laissant un bord, y mettre les épinards
Déposer le saumon par-dessus
Mettre les oeufs durs au milieu du saumon à la queue leu leu
Farine et étaler le reste de la pâte, déposer l’abaisse sur le saumon et bien coller les bords avec la pâte du dessous
Laisser reposer 30 min

Passer au jaune d’oeuf et/ou lait
Cuire 20-30 min à 180°C

 

Salade de poulet caramélisé 2 mai 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats — Grande Schtroumpfette @ 10:24

Malgré le temps qui est revenu à la neige ces derniers jours, la salade au poulet caramélisé de Patissi Patatta m’avait trop fait de l’oeil pour y renoncer. Et c’était l’occasion de profiter des premières tomates du coin.

Cette salade nous a un peu rappelé les vacances et les nombreuses salades césar que nous avons mangées au Québec. C’est un plat unique comme je les affectionne. Et il a remporté un grand succès, tout le monde a beaucoup aimé, même les Schtroumpfs qui ont de la peine avec le sucré-salé d’habitude.

J’ai remplacé les copeaux de parmesan par des rebibes de Hobelkäse. C’est une spécialité bernoise de fromage à pâte dure, même très dure, dont il faut faire des rebibes grâce à un Hobel (sorte de rabot spécialement dédié à cet effet). Ici, on l’adore !

Faire une sauce à salade avec
– 5 cs de lait
– 2 cs de Sbrinz
– 1 cs de moutarde
– 1 cs de sauce worcestershire
– 3 cs de mayonnaise
– sel, poivre

Découper en dés
– 4 blancs de poulet

Faire revenir avec
– un peu d’huile

Ajouter et cuire 3 min en remuant
– sel, poivre
– 2 cs de miel

Ajouter et cuire encore 3 min
– 1 cs de sauce soja

Laisser tiédir

Dresser avec
– des tomates cerises coupées en deux
– des rebibes de Hobelkäse
– de la salade (iceberg ici)
– des croûtons
– la sauce

 

Soupe au chou rouge et aux châtaignes 25 avril 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats — Grande Schtroumpfette @ 15:04

Après avoir teint les oeufs de Pâques, il m’est resté pas mal de chou rouge que je ne voulais pas jeter, d’autant qu’il est juste cuit dans de l’eau.

J’ai donc fait cette recette de soupe au chou rouge et aux châtaignes qui tombait pile poil pour utiliser quelques châtaignes qui me restaient encore.

Le résultat était plutôt pas mal ! Et la couleur est magnifique. J’ai bien aimé les châtaignes qui apportaient une texture agréable.

Etuver
– 500 gr de chou rouge émincé (déjà cuit pour moi)
– 1 oignon
– un peu de beurre

Mouiller et porter à ébullition
– 1 litre de bouillon de légumes

Ajouter et cuire à feu doux 20 min
– 1 feuille de laurier

Ôter la feuille de laurier et mixer

Rectifier l’assaisonnement avec
– 1 cs de sucre
– 1 cs de vinaigre de pomme
– sel, poivre

Ajouter
– 300 gr de châtaignes cuites coupées en deux

Au moment de servir, décorer avec
– 1 dl de crème fouettée

 

под шубой – salade « sous couverture » 20 avril 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 06:56

Encore un essai russe très convaincant de ce week-end pascal. C’était un mélange parfait de goûts et de textures.

Cette salade se fait avec du hareng salé, mais je l’ai remplacé par de la bondelle fumée (poisson du lac d’ici).

Je l’ai ici servie en entrée, j’ai ainsi fait de petites portions individuelles. On ne voit donc pas très bien les couches (d’autant que la photo est de nouveau prise à l’arrache). Et pour remplacer le pain, j’ai fait des blinis.

Si on utilise du hareng, il est conseillé de le laisser tremper une nuit, de le rincer, puis de le sécher avant.

Préparer les différents ingrédients de la salade

Découper en dés et cuire à la vapeur ou à l’eau
– 120 gr de patates
– sel

Découper en dés et cuire à la vapeur ou à l’eau
– 120 gr de carottes
– sel

Cuire à l’eau et découper en dés
– 120 gr de racine rouge (betterave)

Mélanger, séparément, les pommes de terre, les carottes et la racine rouge avec de la mayonnaise

Découper en dés
– 2 oeufs durs

Laver et ciseler
– un peu d’aneth

Découper en fines rondelles
– 1 oignon rouge

Découper en petits morceaux et mélanger
– 120 gr de bondelle fumée ou de hareng salé
– un petit oignon haché

Dresser dans un cercle en empilant
– les patates
– les carottes
– le poisson
– la racine rouge
– les oeufs
– l’oignon
– l’aneth (que j’ai oublié)

Pour les blinis

Mélanger et laisser reposer 20 min
– 25 gr de levure
– 1 cc de sucre
– 0.5 dl d’eau à 37°C

Battre
– 2 jaunes d’oeuf
– 2 dl de lait à 37°C
– 1/2 cc de sel

Ajouter aux oeufs peu à peu
– 170 gr de farine
– le levain

Laisser lever 4-5 heures en remuant environ chaque heure

Ajouter
– 0.5 dl de lait à 37°C

Ajouter et laisser reposer 30 min
– 3 blancs d’oeufs en neige

Cuire en petites galettes avec un peu d’huile dans une poêle

 

кролик в сметане – lapin à la crème fraîche 19 avril 2017

Filed under: Ail des ours - légumes bizarres,Côté cuisine,Plats,Voyage culinaire — Grande Schtroumpfette @ 09:43

Ce n’est que la troisième fois que je cuisine du lapin et les Schtroumpfs ne voulaient d’abord pas manger un pauvre petit pinpin. Mais leurs remords ont disparu dès qu’ils ont goûté à ce lapin à la crème fraîche qui était absolument délicieux !

La recette peut être réalisée avec un lapin entier découpé en morceaux. C’était Pâques, je nous ai offert des filets… J’ai également remplacé le persil de la recette originale par de l’ail des ours, ce qui n’est pas une hérésie puisqu’il est également apprécié en Russie.

Découper en gros cubes
– 1.5 kg de lapin ou 1 kg de filet de lapin

Saisir le lapin environ 10 min dans
– 40 gr de beurre

Assaisonner avec
– sel, poivre

Ajouter et laisser mijoter 1h30
– 12 échalotes
– 1 dl de bouillon de boeuf
– 0.5 dl d’eau

Surveiller la cuisson et ajouter éventuellement un peu d’eau

Mélanger et ajouter à la viande
– 1 dl de bouillon de boeuf
– 3 dl de crème fraîche
– 30 gr d’ail des ours ou 15 gr de persil
– sel, poivre

Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux 10-15 min

 

Vacherin Mont d’Or au four 8 mars 2017

Filed under: Côté cuisine,Plats — Grande Schtroumpfette @ 11:17

p1120043

Voilà plusieurs fois que j’essaye de faire des photos potables du Vacherin Mont d’Or au four sans succès. Bien que ce plat ne soit pas du tout photogénique, il a été adopté à l’unanimité depuis sa découverte récente. Ce n’est pas tellement une surprise vu les trois fromagivores avec lesquels je cohabite !

C’est simplissime à faire, rapide et bon. Que demander d’autre ? On en profite pendant que c’est la saison.

Pour quatre, je compte deux Vacherins Mont d’Or de taille moyenne

Envelopper le fond et les côtés dans de l’aluminium
– deux Vacherins Mont d’Or

Piquer le dessus à la fourchette

Y piquer à volonté (donc beaucoup pour moi)
– de gousses d’ail coupées en deux

p1120044

Verser
– env. 1 dl de vin blanc

Cuire au four à 200°C environ 30 min

Servir avec
– des patates à l’eau / à la vapeur