Cuisine et Jardin

Ma trépidante vie de maman au foyer

Trop bonne trop conne 28 décembre 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 18:52

Si je n’aime pas les fêtes de fin d’année, c’est très certainement parce que durant cette période il y a une concentration d’occasions de me rappeler que l’expression trop bonne trop conne me colle parfaitement à la peau.

C’est marrant, je me suis toujours trouvée plutôt égoïste, alors que soit je ne le suis pas, soit je fréquente des gens (du moins en partie) qui le sont encore plus que moi.

Ca fait longtemps que je m’en rends compte et que j’essaye de me soigner en en attendant moins des autres et en pensant plus à moi et ma famille. Mais certaines habitudes sont difficiles à perdre.

J’ai déjà fait pas mal d’efforts ces derniers mois et j’ai déjà donné un tour de vis pour les fêtes, ça m’a évité quelques déceptions, mais pas assez encore. Encore une ou deux années à ce rythme et ça devrait mieux aller…

Et zut à ceux qui ne pensent qu’à eux !

 

La fin 21 décembre 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 12:04

Il paraît qu’aujourd’hui, c’est la fin, mais de quoi au fait ?

Si ça devait être la fin du monde tant promise, il eut été de bon ton qu’elle se manifeste cette nuit. Ca m’aurait évité un dernier réveil forcé de l’année difficile, une dernière course habituelle pour attraper le bus et une dernière colère en voyant que Schtroumpf n’avait pas de place assise pour se rendre à l’école.

Je me suis aussi demandée si je n’aurais pas pu économiser quelques jours au calendrier de l’Avent ou même carrément les cadeaux de Noël. Mais finalement, si c’est vraiment la fin du monde, je doute que les économies soient très utiles.

En tout cas, c’est la fin d’une très longue série de journées sans soleil. Mais il paraît qu’on ferait mieux d’en profiter, ça ne va pas durer.

C’est aussi la fin de l’automne. L’hiver arrive. Avec des températures printanières prévues. Et adieu les 70 cm de neige tombés à l’automne, tout a déjà presque fondu avec la pluie de ces derniers jours.

Aujourd’hui est aussi la fin de l’école. Tant mieux. Cette période entre les vacances d’automne et de Noël est terriblement longue et éprouvante pour les petits (et grands) organismes.

Et surtout la période de l’Avent touche aussi à sa fin. C’est mieux pour mes nerfs qui arrivent au bout de leur résistance. Noël serait plus simple et plus agréable à aborder sans les semaines insupportables qui le précèdent.

En tout cas, c’est surtout le début des vacances. Deux semaines sans contraintes (enfin, à part les nombreux repas qu’impliquent cette période). J’espère que ça permettra à tout le monde de se reposer et de repartir sur une bonne base pour la nouvelle année. Si la Terre ne s’est pas autodétruite d’ici-là, bien sûr.

 

Diagnostic 20 septembre 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 08:59

Grâce au site Les mamans testent dont j’apprécie beaucoup le ton, j’ai enfin pu mettre un nom sur la maladie mentale dont je souffre : la parentosite.

J’ai dans l’idée que je ne suis pas la seule à me reconnaître à travers ces descriptions (dont la totalité se trouve ici)… Et comme Grand Schtroumpf se demandait pourquoi je rigolais toute seule devant mon ordinateur, je mets ici une petite sélection de mes symptômes préférés pour vous mettre l’eau à la bouche.

– Si tu trouves que 8h30 c’est une grasse matinée (c’est même une super grasse mat’ en fait).

– Si tu ne te rends jamais seule aux toilettes mais plutôt accompagnée d’éléments courts sur pattes qui voudraient bien lire une histoire sur tes genoux

– Si tu manges souvent froid (ou en tout cas bien tiède).

– Si tu donnes tes deux dernières frites à l’individu affamé à tes côtés (alors qu’avant tu les aurait agitées sous le nez du Mâle et enfournées dans TA bouche).

– Si tu as dans tes favoris le lien vers les vidéos de Tracteur Tom sur Dailymotion (ou Dora, ou les Ozie Boo, ou pire, Tchoupi).

– Si tu as mal au ventre à chaque fois que le nain court sur du béton, si tu te retiens de dire « Attention, tu vas tomber » toutes les trois minutes.

– Si tu répètes vingt fois les mêmes phrases par jour. Et que tu peux recommencer le lendemain. Et que bien souvent, ça répond à du « Pourquoiiiii? ».

– Si tu les regardes jouer en souriant en te disant que c’est quand même chouette.

– Si tu es passée maître dans l’art de raconter des grosses grosses salades (« l’expo des dinosaures est fermée parce que les dinos devaient se reposer un peu. Oui, c’est trop dommage »)

– Si tes amies parlent de leurs nains (et que ça t’énerve parce que toi aussi tu as un truc super à raconter sur les tiens).

– Si tu parles en épélant certains mots (voire en parlant anglais) pour ne pas être comprise par d’étranges petits individus aux oreilles affûtées (« Shall we go to the swimming-pool this afternoon? » « On leur met un petit D.E.S.S.I.N A.N.I.M.E? »)

 

Et hop, encore une… 27 août 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 21:28

… année au compteur.

Cette fois-ci, c’est un peu un coup rude de m’apercevoir que j’attaque la deuxième moitié de la trentaine et que la quarantaine approche gentiment et sûrement.

C’est bizarre de me dire que je suis (bien) plus âgée que Grand Schtroumpf au moment de notre rencontre, dont nous fêterons d’ailleurs tout prochainement les 10 ans. Bien des choses ont changé depuis mes vingt-cinq jeunes années.

La semaine dernière, nous comparions nos rides, enfin nous commentions celles de Grand Schtroumpf puisqu’évidemment, je n’en ai pas. Je crois que l’histoire m’a traumatisée parce que j’en ai fait un rêve très curieux cette nuit. Après plein d’aventures plus ou moins douteuses dont je ne me souviens pas très bien, je me retrouvais dans une parfumerie pour acheter un cadeau pour une copine. Au moment de payer, la vendeuse désireuse de m’offrir des échantillons et de cibler au mieux ceux-ci essaye de deviner mon âge. Elle me dit « vous avez quoi ? 22-23 ans ? ». Toute flattée, je réponds que je vais bientôt avoir 35 ans avant de me souvenir qu’en fait, c’est le jour même ! Et je me suis réveillée, complètement dans les choux…

Cette année, je n’ai pas sauté pour l’occasion pour faire un gâteau qui me plaisait. J’ai trois autres projets pour la semaine, c’est déjà pas mal.

 

Rien que du blabla 21 août 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 09:53

Ce matin, j’en ai vraiment ma claque et je risque bien de ne pas faire dans le politiquement correct. Yeux prudes, abstenez-vous.

Hier, rentrée des classes. La maîtresse de Schtroumpf nous sort son baratin habituel (depuis l’année passée, j’ai déjà entendu beaucoup trop de fois ce magnifique discours) à propos des bus qui fonctionnent très bien, qu’il y a bien assez de places. Ce n’est pas en racontant des conneries que des sièges supplémentaires vont pousser par miracle dans le car postal ! J’espère qu’elle n’a jamais pris le bus pour oser raconter de telles inepties.

Non, il n’y a pas du tout assez de sièges ! Mes enfants montent au premier arrêt et le bus est déjà plein. En comptant trois paires de fesses pour deux sièges.

Je trouve inacceptable de faire voyager des enfants dans de pareilles conditions. Je ne m’attarderai même pas sur le fait que c’est aux parents de s’organiser s’ils veulent qu’un semblant d’accompagnement soit réalisé les premières semaines le temps que tout le monde trouve ses marques.

Mais voilà, c’est délicat de me fâcher tout de suite avec celle qui sera la maîtresse de Schtroumpf pendant deux ans. De toute façon, ça ne servirait à rien. Ce n’est pas faute d’avoir déjà essayé de parler avec le corps enseignant l’année dernière ou même directement avec le médiateur des cars postaux pour demander qu’au moins les chauffeurs attendent que les plus petits soient assis avant de démarrer. En tout cas certains. Il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, certains les assoient même eux-mêmes et je leur en suis très reconnaissante.

Je vais plutôt passer ma rogne en écrivant à l’office cantonal. Parce que si je n’ai rien contre le fait que les enfants commencent maintenant l’école à quatre ans révolus, je trouve scandaleux les conditions d’encadrement, dans les transports et à l’école. Ces politiciens qui décident des normes n’ont sûrement pas d’enfants. Ou de toute manière pas le temps de s’en occuper. Ces gens sont bien éloignés des choses terre-à-terre. De toute manière, il n’y a que le fric. Si les transports sont aussi inadaptés, c’est juste que les communes ne veulent pas payer pour la sécurité des enfants. De toute manière, il n’y a pas de quoi s’affoler : il n’y a jamais eu d’accident ou de problème grave. Je vais donc faire comme les autres parents, continuer de prier pour que mes enfants ne soient pas dans l’accident qui fera enfin changer les mentalités.

Par contre, miracle, au moins, dans l’école de Schtroumpf, ils les comptent à la sortie du bus. C’est déjà ça. Parce qu’avec le merdier dans le bus, ce n’est pas sûr que tous les enfants réussissent à sortir au bon arrêt. Pas facile quand on a quatre ans, qu’on vient de commencer l’école et qu’on n’est pas à l’aise de demander à un grand de huit ans de se pousser pour pouvoir sortir.

Bref, comme j’ai la chance de n’avoir presque rien d’autre à faire que de me soucier de la sécurité des enfants, je me colle à au moins deux trajets par semaine jusqu’à l’école. Retour à pied si je ne veux pas attendre 45 min le bus du retour.

Et je n’aime pas longer les champs de maïs pour rentrer, j’ai toujours peur de réveiller au mieux un chevreuil, au pire un sanglier. Et puis, il fait déjà une chaleur infernale à 8h du matin.

Et merde à ma peur des chiens qui m’a fait faire un détour pour ne pas passer devant une ferme dont je n’étais pas sûre que le molosse était attaché.

Et merde aux travaux au village qui font qu’il n’y a même plus d’accès piéton à la crèche, on se demande vraiment ! Encore que pour ça, au moins, je ne suis plus concernée à me faire du souci pour les enfants qui partent en promenade.

Et merde aux automobilistes qui semblent drôlement trop bigleux quand il s’agit de prendre un raccourci pour voir le panneau interdiction aux véhicules à moteur sauf trafic agricole.

Et merde à ceux qui se parquent sur le trottoir.

Voilà, j’ai fini ma litanie, j’ai fini de me défouler. Parce que tout ça, je ne vais bien sûr par en parler devant les enfants quand ils rentreront tout à l’heure. Histoire qu’ils n’aient pas l’idée, inconsciente, d’avoir des soucis. Comme Schtroumpfette l’an dernier avec sa cystite nerveuse qui a duré plusieurs semaines, curieusement uniquement à l’heure du bus. Mais il parait que les enfants s’adaptent très bien au bus, qu’il n’y a que les parents qui se fassent du souci, pour rien bien sûr, parce que ce ne sont que des névrosés surprotecteurs. Encore huit ans…

 

Mon bébé Schtroumpf 13 août 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 09:59

Mon bébé Schtroumpf va commencer l’école lundi prochain…

Je dois avouer que ça me fiche un coup. Ca m’avait aussi fait bizarre l’année dernière quand c’était Schtroumpfette qui s’était lancée à l’assaut des 11 ans d’école obligatoire, mais pour Schtroumpf c’est un petit peu différent. C’est le petit dernier, nous n’aurons pas d’autre enfant et il restera toujours un petit peu mon bébé. Surtout qu’il se complaît dans ce rôle… Même s’il vient de fêter ses quatre ans et demi.

La semaine dernière, nous sommes partis pour la journée et Schtroumpf avait choisi son sac à dos d’école pour y ranger son doudou. Ca m’a fait prendre conscience (une fois de plus) qu’il avait beaucoup grandi et qu’il aurait bientôt sa propre vie à l’école dont je ne connaîtrais pas tout.

Je suis sûre qu’il va se plaire à l’école même si au début ça ne sera peut-être pas trop facile du fait qu’il se renferme quand il y a du monde (et avec 24 petits camarades, il sera servi). Mais question activités, il devrait y trouver son compte quand je vois ce que Schtroumpfette faisait. Et ça lui fera beaucoup de bien niveau sociabilité. En tout cas, Schtroumpfette a beaucoup évolué de ce côté-là (entre autres) en une année.

Ce qui m’angoisse, comme l’année dernière, c’est le fait que Schtroumpf doive aussi prendre le car postal pour aller à l’école. Si le rôle de Schtroumpfette n’est bien sûr pas de s’occuper de son petit frère, je pense que sa présence dans le même bus rassurera Schtroumpf. Surtout qu’il descendra l’arrêt avant et qu’au retour sa soeur sera déjà là.

Au moins, Schtroumpf se réjouit de commencer l’école. Je dois dire que je suis un peu surprise vu qu’à la visite en juin, il a passé tout son temps collé à moi. Tout l’été, je l’ai préparé au fait que c’était bientôt la rentrée. Chaque fois, il m’a dit qu’il se réjouissait, sans sauter au plafond non plus. Il y a quelques jours, je lui ai demandé s’il se réjouissait. Il m’a demandé quand il allait à l’école, je lui ai répondu qu’il restait encore une bonne semaine. Et il m’a dit « oh non, c’est dans trop longtemps ! ». Je dois dire que je suis tombée des nues ! Et je suis bien contente qu’il le prenne comme ça. Je pense que de voir sa soeur qui se plaît à l’école aide aussi.

Mais il y a aussi des côtés positifs à ces changements. Le premier c’est que nous allons faire de substantielles économies en remplaçant un jour par semaine à la crèche par cinq matins à l’école. De quoi nous offrir deux belles semaines de vacances ! Ce n’est pas le sac à dos, les pantoufles et les chaussettes anti-glisse à fournir pour l’école qui vont nous grever le budget… Et puis, accessoirement, j’aurai tous mes matins de libre, pour moi toute seule. De quoi presque envisager de reprendre un travail à l’extérieur. Mais entre les vacances scolaires et les maladies, je crois que je vais simplement profiter de mieux gérer mon entreprise pour l’instant. J’ai même comme bonne intention de m’atteler aux tâches ménagères le matin pour pouvoir profiter un peu plus du temps à passer avec les Schtroumpfs. Mais je ne suis pas dupe quant à ce genre de bonne résolution… J’espère tout de même m’y tenir un minimum.

 

Vive le foot… 9 juin 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 20:07

Je sens que ces prochains soirs, et jusqu’au 1er juillet argh, je vais avoir le temps de mettre à jour les ébauches de billets que je n’ai pas pris le temps de terminer.

Sérieux, ça n’a commencé que hier et je frôle déjà l’overdose !

Voir ces gars qui, hors des compétitions internationales, gagnent des sommes totalement indécentes pour courir après un ballon 90 minutes une ou deux fois par semaine se rouler par terre au bord de l’agonie à chaque malheureuse touchette me débecte.

Et voilà, juste au moment où je parle, enfin écris, paf, un mauvais (c’est vrai) tacle, un homme presque mort, une polémique, un carton, trois minutes perdues et un miracle pour le mourant qui se remet à courir.

Pour ceux qui auraient la chance de vivre sur une autre planète, ou du moins un autre continent, je parle de l’Euro…

Je viens de lire ça à Grand Schtroumpf qui me répond « oh mais non, c’est le premier match qu’on regarde vraiment », c’est vrai que regarder une seule mi-temps et alors tout le match, mais en prenant l’apéro ne compte pas…

Allez pour ce soir, un bon livre et un paquet de M&M’s (spécialement édités aux couleurs de la Suisse pour faire oublier que la Nati n’est pas qualifiée ?) feront l’affaire.

 

Les dérives des recherches Google 24 avril 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 13:34

J’aime bien suivre les statistiques de mon blog, histoire de voir ce qui intéressent les gens qui viennent y jeter un oeil.

Les pages les plus consultées, et de loin, sont celles des gâteaux rigolos dont certains best-sellers comme Raiponce. Je dois cependant avouer que certaines recherches Google me laissent totalement perplexe… Voici quelques exemples pris un peu au hasard ces dernières semaines. Je me suis dit que c’était dommage de ne pas en faire profiter !

Dans la catégorie « mais que cherchaient-ils donc ?? »
feea cake
ordinateure avec tamiser assemble
gateau de anniversaire habeille la mode de 2012

Dans la catégorie « ça fait plaisir… »
photo de cuisine raté
rate esthétique 2012
curée moche
gâteau tordu
gateau anniversaire rigolo raté

Dans la catégorie « mais comment ont-ils atterri sur mon blog ? »
porc vue ventrale
une bonne cuite
fraise écrasée sur les murs
Schtroumpf porno (depuis j’ai perdu le réflexe de regarder dans Google images le résultat des requêtes pour voir si j’étais bien placée….)

Dans la catégorie « merci le correcteur automatique et intégré de Google »
gateauhello kit
les bonn gateaux des bonn annee

 

Tag 9 mars 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 11:15

Voici quelques jours (temps plutôt) que j’ai été taguée par différentes blogueuses culinaires : Bree de Gâteaux and Co, Supermoman de Easycake, Nafabo et Levana de Pâtiss et Compagnie.

1. Vous devez poster les règles.
2. Chaque personne doit écrire onze choses à propos d’elle sur son blog.
3. Répondez aux 11 questions, puis créez onze nouvelles questions pour les personnes taguées.
4. Vous devez choisir onze personnes et mettre un lien de leurs blogs sur votre post.
5. Rendez vous sur leurs blogs afin de leur dire qu’ils/elles ont été tagués.
6. Ne faire aucun tag sans les prévenir.
7. Vous devez obligatoirement taguer 11 personnes

Comme je n’ai pas pris le temps de le faire avant et que du coup, j’arrive un peu (beaucoup) après la bataille, je me permets de les modifier un peu et de principalement répondre aux questions qui m’ont été posées, en enlevant bien sûr les doublons.

1. Aime tu faire la grasse matinée ?
La quoi ?? Ah oui, ce truc qu’on pouvait faire avant d’avoir des enfants ! Oui, j’aimais bien…

2. Tu préfères le sucré ou le salé ?
Le sucré

3. As-tu la main verte ?
Ca va mieux, mais disons que j’ai de meilleures conditions et qu’il est presque impossible de rater des orchidées dans une véranda par exemple !

4. Quelle est la chose que tu détestes le plus dans la vie ?
Etre prise pour une idiote, pour parler poliment

5. Es-tu ponctuelle ou toujours en retard ?
Avec les enfants, j’ai perdu l’occasion de faire la grasse matinée, mais gagné celle d’être toujours en retard… Mais le pire c’est que j’ai aussi pris l’habitude de l’être quand je suis seule. Même si je suis en avance, j’arrive à traîner assez pour devoir courir

6. Ton plat préféré ?
Les lasagnes, entre autres

7. Le plat que tu ne pourrais pas manger ?
Les abats (à l’exception du boudin) et le gras de viande…

8. Ton dessert préféré ?
Ceux que je ne fais pas… De manière générale, cuisiner un dessert me coupe
l’appétit

9. Ton film préféré ?
Gladiator

10. Ta devise préférée ?
A toute situation, il y a quand même un bon côté, même s’il faut parfois bien le chercher

11. Pourquoi as-tu créé ton blog ?
Pour pouvoir partager des choses

12. Quelle est la chose à laquelle tu ne saurais renoncer ?
Le pain frais

13. Quelle couleur te représente le mieux ?
Le brun

14. Et pourquoi ?
Je ne sais pas, c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit ! Peut-être parce que je suis châtain aux yeux marrons

15. Quelle animal te représente le mieux ?
Le chat

16. Et pourquoi ?
Pour son indépendance

17. Que ferais tu s’il ne te restais qu’un jour à vivre ?
Je passerais du temps avec Grand Schtroumpf et les Schtroumpfs

18. Es-tu choucroute ou pizza ?
Pizza, mais toute simple

19. Plutôt mer ou plutôt montagne ?
Avant mer, maintenant, avec les Schtroumpfs, montagne (suisse, s’il était besoin de préciser)

20. Si tu tombes en rade de café le matin, survis-tu a cette journée ?
Sans souci avec un thé

21. Pour un apéro surprise,que prépares-tu ?
Feuilletés, bâtonnets de légumes, fromage, saucisse sèche,…

22. Il te reste 1 tomate,des oeufs et un pot de creme fraiche dans le frigo,tu serais plutôt du genre à aller au resto ou faire une omelette improvisée ?
Improviser une omelette ou commander une pizza

23. Ton ordinateur tombe en panne,panique ou soulagement ?
Panique parce que je ne fais pas assez souvent des sauvegardes et que tout mon travail, sans compter mes documents personnels et mes photos, sont dessus.

24. Es-tu adepte des publicitées dans les boites aux lettres ?
Je les mets presque toutes immédiatement au vieux papier et pourtant je n’arrive pas à me résoudre à y renoncer complètement

25. Plutot livre ou plutôt télé ?
Un peu des deux. Ca dépend si le livre du moment est passionnant ou si j’ai envie de me vider la tête

26. As-tu une idole en cuisine? Un chef que tu apprécie particulièrement? Un modèle?
Non

27. Poisson ou viande ?
Poisson, mais pas contre un bon morceau de bidoche

28. En cuisine, quel est le produit que tu préfères travailler ?
Rien de spécial ne me vient à l’esprit, j’aime bien essayer des choses différentes

29. Quel est le plat que tu réussis le mieux ?
Les lasagnes

30. Ta plus grande qualité en cuisine ?
La minutie ? Mais pas la patience, ce qui me fait souvent rater des choses quand il s’agit de faire chauffer lentement par exemple…

31. As-tu beaucoup de livres de cuisine ?
Trop, mais je n’arrive pas à me défaire de certains pour avoir la place de les ranger proprement

32. Dans tes ustensiles de cuisine, as-tu un chouchou ?
Je les aime tous !

33. J’arrive chez toi à l’improviste. Quel dessert (chocolaté bien sûr) me prépares-tu?
Un moelleux au chocolat. J’ai toujours de quoi improvisé toute une série de desserts !

Voilà, et bien, ça en fait des choses sur moi (et ma cuisine) !

 

La poisse 2 mars 2012

Filed under: Humeurs — Grande Schtroumpfette @ 11:16

Ce matin, je reçois un paquet. Toute contente je repense à ce tirage au sort que j’avais une chance sur deux de remporter. C’est effectivement ça : j’ai gagné un lot de poêles. Ca tombe bien, les miennes commencent à faire leur âge. Mais ma joie est de courte durée : elles ne vont pas sur l’induction… C’est quand même pas de bol, pour une fois que je gagne quelque chose !

Par contre, le beau temps dont nous sommes gratifiés en cette fin de semaine fait du bien au moral ! Hier, en début d’après-midi, nous sommes sortis admirer les premiers crocus dans les plates-bandes et l’envie de jardiner a été trop forte pour y résister. Nous avons pu sortir en pull, avec les lunettes de soleil et le chapeau d’été. Le temps de faire un petit peu de nettoyage et de constater les dégâts laissés par l’hiver même s’il faudra attendre l’arrivée réelle du printemps pour un bilan définitif.

Les autres fleurs à bulbes ne sont pas en reste et il y a déjà pas mal de feuilles de tulipes. Celles des crocus et des jonquilles étaient déjà sorties à l’automne… Je me réjouis d’avoir un peu de couleur dans le jardin, j’en ai marre de cette neige et de ce temps grisâtre !